Prescripteurs de saines addictions

Rosalie R.

Ces Montagnes à jamais

Éditions Gallmeister

23,00
par (Librairie L'Armitière)
11 mars 2020

Dans ce premier roman si attachant, Joe Wilkins nous transporte avec une évidente émotion dans une région rurale qu'il connaît bien, le Montana.
A travers la vie d'une communauté de fermiers et de chasseurs, il s'attache à saisir avec une rare authenticité l'histoire et les fractures des habitants des Bull Mountains.
Opposé aux normes imposées par l'Agence de protection de l'environnement et par le gouvernement fédéral, Verl, membre d'une milice d'opposition, assassine de sang froid un garde chasse et s'enfuit pour se cacher dans les montagnes. Dix ans plus tard, son fils Wendell qui travaille durement sur les terres qui , autrefois appartenaient à sa famille, tente de survivre seul dans une vieille caravane. L'arrivée inopinée du fils de sa cousine incarcérée, un gamin de six ans rachitique et traumatisé, va non seulement bousculer son quotidien mais raviver d'anciennes blessures.
Dans un récit tendu à souhait, Joe Wilkins révèle avec honnêteté les mécanismes infernaux de la pauvreté rurale qui gangrènent des familles entières.
Une parole puissante, subtile et sincère sur la perte l'amour et la transmission, une réflexion tout en nuances sur les rouages de la vengeance et de la résilience. Un premier roman percutant et profondément humain.
Une réussite.

10 minutes et 38 secondes dans ce monde étrange
par (Librairie L'Armitière)
29 février 2020

Les scientifiques supposent qu'immédiatement avant le trépas le cerveau continue de fonctionner dix minutes et trente huit secondes. C'est le temps dont dispose désormais Téquila Leila pour évoquer son existence de sa naissance scabreuse à sa mort violente. Sauvagement assassinée puis jetée dans une benne à ordures d’Istanbul, elle dresse sans concession le portrait d'une famille rongée par l'obscurantisme qui l'a amenée à s'exiler dans la capitale turque pour devenir travailleur du sexe. Dans ce généreux milieu de parias et d'exclus en tous genres, elle va rencontrer non seulement l'amour et l'amitié, mais surtout une tendresse incommensurable, une solidarité, une fraternité chaleureuse et empathique.
Le dernier roman d'Elif Shafak est le roman turc au grand cœur des laissés pour compte, une poignante épopée pleine d'humanité, de tolérance bienveillante, un pur plaisir de lecture par celle qui n'a de cesse de combattre en faveur des droits humains et de la liberté: Magnifique !

Le maître d'hôtel
par (Librairie L'Armitière)
17 février 2020

"Le serveur" du romancier norvégien Matias Faldbakken est un huis clos plein de charme dans lequel règne une atmosphère d'un autre temps, un tantinet nostalgique. Depuis treize années le narrateur, un serveur quelque peu guindé, observe et contemple le bal des habitués d'un bistrot ancestral d'Oslo, le Hill. Muni de son ramasse miettes il prend commandes, sert et dessert, satisfait les exigences de son immuable clientèle. L'irruption inopinée d'une "femme enfant" absolument irrésistible va perturber le mécanisme de ce lieu figé de la vieille Europe et mettre à l'épreuve l'hypersensibilité du serveur au risque de faire vaciller son attitude faite de cérémonies d'une inflexible rigueur.
Un roman drôle et attachant, qui pourrait s'apparenter à une allégorie originale du garçon de café sartrien.
A découvrir

L'Amour en saison sèche

Shelby Foote

Rue d'Ulm

20,00
par (Librairie L'Armitière)
8 février 2020

Réédition chef-d'oeuvre

Né en 1916 dans le Mississippi, Shelby Foote est certainement le plus méconnu des écrivains du Sud ce qui est fort regrettable. La réédition de son roman "l'amour en saison sèche" offre une occasion supplémentaire au lecteur français de savourer la magnifique plume d'un auteur qui fut tout autant influencé par Faulkner que par Proust.
Dans la petite ville de Bristol dans le Delta, le riche Major Barcroft, frustré de gloire guerrière, veille avec froideur aux intérêts de ses deux filles. Florence, l'aînée, asthmatique agitée par de perpétuels cauchemars, se languit loin des regards avec pour seule distraction la compagnie de sa jeune sœur, Amanda. L'arrivée dans la ville d'un Rastignac du Nord venu de l'Ohio et d'une femme frivole sans scrupule, va perturber l'apparente quiétude du foyer et précipiter sa déchéance.
Cette comédie humaine qui s'étire de la fin de la guerre de Sécession à la seconde guerre mondiale est une subtile peinture souvent très drôle des vieilles familles aristocratiques du Delta dont les vices et les vertus sont exacerbés par la convoitise.
Un chef-d’œuvre magnifiquement écrit à redécouvrir absolument.

Nord
20,00
par (Librairie L'Armitière)
22 janvier 2020

Comme à chaque rentrée littéraire les Éditions Cambourakis nous offre une littérature d'une rare beauté; loin des sentiers battus, elle se divulgue comme un secret, une confidence.
Le roman post apocalyptique de la norvégienne Merethe Lindstrom est un bijou d'écriture qui laisse se côtoyer avec finesse et subtilité une langue précise et délicate et un art de l'ellipse et de la concision tout à fait remarquable. Par ce style brillant très personnel et maîtrisé avec brio, elle parvient à transcender son sujet pour atteindre une bouleversante universalité.
Suite à une catastrophe non identifiée, dans un lieu et une époque également non révélés, un homme quelque peu difforme, un "rescapé revenant", marche et fuit un chaos sans discontinuer. Accompagné de celui qu'il nomme "le garçon", il traverse en silence champs, forêts et villages fantômes avec pour seul bien une boussole qui doit le guider vers un Nord hypothétiquement salvateur.
Dans ce "Sur la route" norvégien, l'auteur parvient de façon admirable à envelopper une situation abominable et effrayante d'un murmure réconfortant et poétique, une fable intense empreinte d'une insaisissable fantasmagorie.
Un roman puissant à découvrir.