Prescripteurs de saines addictions

Conseils de lecture

19,90
par (Librairie Page et Plume)
9 août 2022

Sauvage

Celles et ceux qui connaissent déjà les romans de Sandrine Collette ne seront pas dépaysés par son nouveau roman. Pour celles et ceux qui ne la connaissent pas,, n'attendez pas pour la découvrir !
On retrouve dans celui-ci ce qui nous plaît: sa manière de parler de la Nature qui peut être aussi belle que redoutable, et sa manière de parler des Hommes qui l'habitent, qui sont eux aussi aussi beaux que redoutables.
Observer, sentir, questionner, la part sauvage qui est en nous, ne pas avoir peur d'explorer la noirceur, la complexité de l'âme humaine, emprunter des sentiers périlleux et nous maintenir dans une situation d'attente, d'angoisse, d'inconfort et d'excitation, voilà les nombreux talents de Sandrine Collette et les nombreuses qualités de son nouveau roman !
A la rentrée, il faudra faire hurler les loups !

Aurélie


Anthony Passeron

Globe

20,00
par (Librairie Page et Plume)
9 août 2022

Il y aura un après

Au cœur de ce premier "roman" il y a un drame, intime, familial, avec ce qu'il comporte d'injustice, de douleur mais aussi d'humanité. Une histoire aussi douloureuse que lumineuse, poignante.
Mais il y a aussi une épopée, celle d'hommes et de femmes qui sont passés outre des préjugés, des peurs, pour se consacrer entièrement à leur vocation : soigner, sauver.
Parce que près de 40ans après, ce combat, celui pour lutter contre ce fléau: le SIDA, n'est pas gagné. En 2020 il y avait encore plus de 37 millions de personnes dans le monde atteintes par le VIH dont 1,7 millions d'enfants.

Un livre qui nous a bouleversé, que nous avons à cœur de défendre, une parole à transmettre, une histoire à confier, avec autant de générosité et de sincérité que l'auteur a mis dans ces pages.

Aurélie


21,90
par (Librairie Page et Plume)
9 août 2022

Le silence des fantômes

« Le gras du ciel libère d'épais flocons qui nappent peu à peu la nature endormie. »

Dès les premiers mots de L'homme peuplé il ne fait aucun doute que nous sommes sur le territoire littéraire de Franck Bouysse. Cet écrivain corrézien a su en une dizaine de romans imposer une écriture reconnaissable. Son amour des mots, l'attachement à un territoire magnifique dans son âpreté, sa sensibilité et son observation juste de la psyché humaine, sont autant de qualités que l'on retrouve dans son dernier roman. D'aucun diront qu'il y a du Faulkner ou du Bergounioux dans ses romans. On pourrait trouver d'autres références chez les grands auteurs américains qui aiment à peindre ces personnages taiseux, vivant à la marge, ou chez les français, ceux dont la plume a puisé dans cette terre ingrate. Mais c'est nourri de ces références, perché sur les épaules de ces géants, que Franck Bouysse a su creuser son sillon et nous emporte avec lui à nouveau hors des sentiers battus.

Un huis clos à ciel ouvert, où les passions exacerbées se mêlent aux malédictions, pour éclater dans une tragédie dont la noirceur comme la lumière sont à chercher au fond du cœur des hommes et où les bêtes ne sont pas celles que l'on croit.

Magnifique!

Aurélie


7,80
par (Librairie Page et Plume)
9 août 2022

du bon Caro

Dans ce roman, on a un homme complètement chamboulé lorsqu'il reçoit une lettre l'invitant cordialement à passer un test de dépistage du cancer colorectal. Alors qu'il n'a même pas l'âge requis (46 ans, deux ados à la sexualité contrariée à gérer, des relations de voisinage encombrantes, ...). Il y a forcément une erreur.
Encore une fois, Fabrice Caro crée un personnage qui manque totalement de confiance en lui et qui maitrise à la perfection l'art de faire une montagne de rien. Et pourtant, il pourrait se dépêtrer de toutes les situations (du moins dans les films qu'il se fait), mais y a pas moyen, ça ne veut pas, c'est coincé, Il est toujours dans l'exagération de la situation qu'il vit et a un esprit plutôt tordu. C'est jubilatoire.


15,00
par (Librairie Ravy)
8 août 2022

La vie à bord de la station spatiale Atlas n’est pas de tout repos, surtout lorsqu’on s’appelle Tesla Petrov, que votre père a été exécuté et que vous travaillez pour un gang. Mais l’est-elle plus pour un Prince terrien déterminé à déjouer un coup d’état ? Rien n’est moins sûr…

Plongez dans les entrailles d’une station spatial malfamé et décidée à broyer la moindre lueur d’espoir. Un roman de science-fiction délicieusement lugubre et mené d’une main experte par Jessica Pierce, une aventure inoubliable qui va vous laissez sans voix !
(A partir de 15 ans)

Marine