Prescripteurs de saines addictions

Conseils de lecture

Le Prince et la Couturière
22,00
par (Librairie Gérard)
19 avril 2019

J'ai aimé ! J'aime ! et j'aimerai !

Une super bande dessinée et qui fait du bien ! Quel bijoux !


Dix

Le Rouergue

14,80
par (Librairie Gérard)
19 avril 2019

Wow !!

Quel défi difficile que s'est lancé Marine Carteron ! Mais un défi réussi.


En attendant le jour
21,90
par (Librairie Ravy)
17 avril 2019

Renée Ballard, la nouvelle héroïne de Michael Connelly, est le modèle type de flic intègre. Depuis 2 ans elle ronge son frein dans une équipe de nuit. Elle ne fait qu’ouvrir des enquêtes qu’elle transmet ensuite à ses collègues de jour. Marquée par 2 affaires la même nuit, elle décide de les garder pour elle, à ses risques et périls. Un bon roman policier, avec la vie du commissariat, les tiraillements entre équipes, mais aussi la solidarité entre flics. Renée n’est pas une femme comme les autres, et donc aussi un flic pas comme les autres. Vivement la prochaine enquête!
Valérie


Toute une vie et un soir

Delcourt Littérature

20,50
par (Librairie L'Armitière)
16 avril 2019

"Il est temps que je mette bon ordre à ces deux dernières années et que je rejoigne la femme qui a volé mon âme le premier jour où je l'ai vue".
Maurice, fermier irlandais de 84 ans a vendu tout ce qu'il possède et s'installe un soir au bar du Rainsford House Hotel afin de se souvenir de ce qu'il a été et de ce qu'il ne sera plus. Dans un long soupir il raconte sa vie jalonnée de joies, de chagrin, de culpabilité, de regrets et de tragédies secrètes. Il se confie avec sincérité dans une ultime révérence en portant cinq toasts aux cinq personnes qui ont le plus compté pour lui: son grand frère et modèle Tony, sa petite Molly disparue prématurément, sa belle soeur un tantinet timbrée, son fils Kevin et enfin l'amour de sa vie Sadie. De ces confessions intimes surgit avec grâce et mélancolie l'essence même de l'existence : une solitude incommensurable soumise aux méandres de la mémoire affective.
Anne Griffin signe un premier roman vrai, magnifiquement écrit, émouvant et terriblement attachant qui se lit comme un unique sanglot étouffé; un hommage déchirant à la vie, à la perte et à l'amour.
Juste superbe
Merci aux éditions Delcourt pour cette nouvelle découverte irlandaise.


Le passé
7,80
par (Librairie Madison)
14 avril 2019

Charme et nostalgie

Trois sœurs et un frère se retrouvent dans la maison de leurs grands-parents pour quelques semaines de vacances. Cette maison les liant à leur enfance va probablement être vendue. Les complicités, les manies des uns et des autres refont surface. Les jalousies secrètes réapparaissent, la passion surgit où on ne l'attendait pas, les petites histoires du passé ont une influence sur le présent et les caractères des personnages.
"Le passé" nous laisse entrevoir la tristesse du changement, mais tout n'était peut-être pas mieux avant...
Tessa Hadley de son écriture légère et mélancolique nous entraîne irrésistiblement vers la fin d'un certain mode de vie.