Prescripteurs de saines addictions

Conseils de lecture

10,00
par (Librairie Ravy)
23 avril 2012

1565. L'ordre de Malte est menacé par les Turcs. En Sicile, une jeune comtesse veut absolument rentrer à Malte. Seule solution: convaincre Mattias Taunhauser (sorte de mercenaire) de l'y conduire. FORMIDABLE roman historique, d'aventure, de suspens avec des personnages complexes pris dans les méandres de l'Histoire.

Valérie


Pocket

9,50
par (Librairie Ravy)
23 avril 2012

Thomas Bishop est un incroyable personnage totalement amoral et donc sans limites, traqué de toutes parts, il parvient à passer outre les mailles du filet jusqu'au final époustouflant qui remet tout en question! Remarquable!

Valérie


Histoires tziganes

Gallimard

11,50
par (Librairie Dialogues)
11 avril 2012

En épigraphe, une citation de Christian Bobin:
"La phrase la plus tendre
doit être écrite avec une hache."
C'est exactement ce qui fait ce recueil d'histoires tziganes, beaucoup de tendresse en de très courtes histoires que l'auteur à piochées dans son quotidien.
Il y a beaucoup d'humanité dans ces histoires, de l'humour et de la poésie. Alexandre Romanès nous décrit ce Peuple de promeneurs à travers les yeux de sa filles:
"Je demande à Florina de me dessiner une maison.
Elle dessine une maison portée par des jambes."
La musique y est très présente, et la sagesse aussi:
"On devrait avoir deux vies:
une pour apprendre
l'autre pour vivre"
Un livre à avoir à portée de bras, à saisir à tout instant.


roman

Seuil

23,20
par (Librairie Dialogues)
31 mars 2012

L'Agence présidentielle de renseignement sud-africaine est sur les dents. Les enjeux électoraux et les personalités en lice remettent son existence en question. A sa tête Janina Mentz n'a que peu de temps pour prouver sa légitimité... d'autant que des groupes aux actions criminelles se bornant généralement aux trafics ou à la contrebande semblent impliqués dans un sombre projet terroriste dont son équipe a du mal à suivre les rouages.

A quarante ans, après avoir plaqué mari et enfant, Milla est recrutée par l'équipe pour rédiger des rapports et se retrouve au coeur du processus d'espionnage.

Au même moment, entre deux contrats comme garde du corps, Lemmer, installé loin de la violence de la capitale, se repose auprès de sa douce Emma lorsqu'un fermier de son village lui demande de l'aide. Il souhaite que Lemmer accompagne un convoi transportant deux rhinocéros noirs de la forêt zimbabwéenne jusqu'à une réserve privée et il craint pour les bêtes et leur corne. Pris de court, Lemmer accepte malgré ses doutes. En route ils sont rapidement attaqués par un groupe à la violence rare, mais que cherchent-ils exactement?

Janina et son équipe suivent des traces pour remonter aux sources et traquer les criminels : traces informatiques, enregistrements, messageries nternet...
Lemmer et son convoi sont pistés tels des animaux. Tous les sens sont en éveil pour saisir la moindre opportunité de fondre sur la proie puis ne plus la lâcher.

Mais le hasard - s'il existe - s'y mếlera et troublera autant les pisteurs que les pistés dont les rôles ont parfois tendance à se confondre.

Dans la dernière partie Mat Joubert un ancien privé, enquête d'une manière classique sur l'étrange disparition d'un mari.


par (Librairie Dialogues)
7 mars 2012

Du génie !

Chers amis,

Nous vous offrons à vous et à votre famille un ticket d'entrée dans le plus spectaculaire des parcs d'attractions : celui de Michael Leblond et Frédérique Bertrand : Lunaparc en pyjamarama.

Accrochez-vous bien car vous allez être attirés par les sublimes lumières multicolores, vous vous amuserez dans les auto-tamponneuses, vous surferez sur les chutes du "Niagara", vous vous perdrez dans le palais des glaces, vous admirerez le paysage dans la grande roue... Bref vous en aurez plein les yeux.

Ces deux génies auteurs de New York en Pyjamarama (cf ancien message : ICI), nous comblent une nouvelle fois en nous en mettant plein les yeux. Cet opus fourmille (et c'est vraiment le terme) de couleurs et de formes. D'un point de vue pédagogique, c'est un album qui stimule nos chers bambins et qui ravit petits et grands.A l'ère du numérique, cette vieille technique de l'ombro cinéma n'a pas pris une ride. De plus les éditions Rouergue ont pour l'occasion, habillé ce deuxième tome de la trilogie d'une couverture en carton plus épaisse que pour le premier. Le graphisme est toujours aussi saisissant et conceptuel.

Gageons que le troisième volet à paraître début octobre 2012 nous comble autant que ceux déjà parus.

A nouveau mon enthousiasme est grand mais je pense que cette aventure mérite un immense succès et que toutes les familles doivent se les procurer. C'est un plaisir de partager cela avec ses enfants ou ses amis.