Prescripteurs de saines addictions

Brice F.

par (Librairie de l'Angle rouge)
22 juillet 2021

" Cicéron voulait la concorde dans l'État comme l'harmonie dans le chant, la concorde qui unit les sons, les êtres, les citoyens et leurs souhaits. Rien ne peut exister sans la concorde, elle unit la cité alors que Domitien nous sépare les uns des autres. Domitien, un tyran ? Les tyrans ne sont pas aimés et ils se vengent en faisant en sorte que les citoyens ne s'aiment pas entre eux.
Ce soir je suis trop républicaine, se dit Lucrétia. Nous rêvons tous comme Cicéron d'un prince éclairé, philosophe, modéré, bon orateur, sans prétoriens. Mais un prince comprend vite l'utilité des prétoriens. "

Une immersion totale dans la Rome du Ier siècle, ça vous tente ?
Fermez les yeux et laissez vous emporter, le temps d'une nuit, dans le bruissement de la foule populaire, le déferlement des odeurs de la rue comme celles des alcôves saturées de jasmin où se tissent les intrigues. Le temps d'une nuit, partez dans les pas de la femme de Tacite, le célèbre orateur, menacé de mort car avec ses amis Pline et Senecio, ils ont osé plaider contre un spoliateur proche de l'empereur Domitien.
Un roman remarquable et passionnant, qui déploie une réflexion sur le pouvoir, - le politique et celui des mots -, de l'importance des joutes verbales, de la fragilité des statuts. Un réel plaisir de lecture, sublimé par le style flamboyant de Hédi Kaddour, son sens de la rythmique, le flux de conscience des personnages, au gré de notre progression dans une Rome classique ressuscitée ( si vous avez adoré la série Rome, vous serez en extase ). Et un roman qui fait habilement écho avec notre présent...

21,00
par (Librairie de l'Angle rouge)
15 juillet 2021

Excellent premier roman qui nous invite à plonger dans la capitale japonaise, à la suite d'une mystérieuse chatte tricolore aux yeux verts, peut-être sortie tout droit d'une carte de la ville... tatouée sur le dos d'une jeune femme !
Dans ce Tokyo interlope, cette ville-monde qui ne dort jamais, viennent à notre rencontre des personnages aussi intrigants que divers. Autant de vies solitaires et en apparence opposées, que l'on croise, et recroise, que l'on oublie pour mieux les retrouver.
Et habilement, l'auteur joue d'un chapitre à l'autre avec les genres littéraires, les codes, les mises en abîmes. On passe ainsi d'une nouvelle fantastique à une lettre émouvante, d'un carnet d'investigation à un manga ( mention spéciale à celui-ci, tant il raconte en quelques pages la solitude, la bienveillance et la douceur ).
En bref, "Tokyo, la nuit" est un remarquable hommage à Tokyo, au Japon contemporain, dans ce qu'il a de plus insaisissable, de plus déroutant, à la fois dans la singularité de sa culture, mais aussi des vies qui l'habitent.
À découvrir sans tarder ! ( Et puis, quelle belle couverture ! )

Melchior l'apothicaire - livre 1

1

Hargla, Indrek

Actes Sud

9,70
par (Librairie de l'Angle rouge)
3 juillet 2021

Une plongée dans le Tallin du XVe siècle, où intrigues, meurtres et malversations se nouent. Heureusement Melchior, apothicaire sympathique et bon vivant mais à l'oeil vif et perspicace, veille et mène l'enquête.
Les enquêtes sont assez bien menées, le suspense finement dosé, dans une ambiance souvent étrange, et des situations parfois cocasses. Bon travail de documentation de l'auteur qui fait revivre la ville de Tallin à l'époque médiévale, ses rues, ses particularités topographiques, ainsi que les enjeux géopolitiques et commerciaux méconnus autour de la mer Baltique de cette époque.

par (Librairie de l'Angle rouge)
20 juin 2021

C'est l'histoire dans l'Histoire.
L'histoire de deux frères, deux "Wolfskinder", ces enfants-loups, orphelins livrés à eux-mêmes dans les ruines de la Prusse orientale. Deux frères qui vont plus tard intégrer la Stasi, les services de renseignement de la RDA. Et placés chacun d'un côté du Mur, jouent pourtant pour le même maillot.
Deux frères qui se retrouvent à l'occasion d'un match de foot mythique entre RFA et RDA lors du mondial en Allemagne de l'ouest, en 1974...

Un roman graphique passionnant, extrêmement bien documenté, qui embrasse l'histoire de la guerre froide en se centrant sur un match dont les intérêts dépassent le jeu. Du sport comme enjeu géopolitique, où apparaissent des figures mythiques (Paul Breitner ❤️), et qui rappelle l'importance d'une mémoire européenne commune.
Une vraie belle réussite de BD, assortie en épilogue d'un dossier historique
particulièrement bien réalisé.

10,00
par (Librairie de l'Angle rouge)
20 juin 2021

" Le football n'est pas une question de vie ou de mort, c'est quelque chose de bien plus important que ça. "

La phrase est célèbre, son auteur est mythique. Bill Shankly EST le Liverpool FC.
L'homme qui a façonné le club, qui lui a donné ses valeurs, sa fierté, son hymne, sa couleur.
Le rouge du feu, le rouge du sang des ouvriers des bords de la Mersey, sacrifiés dans l'Angleterre de Thatcher. Le rouge de la passion, et de la révolte.
Connu pour ses polars tendus et poisseux ( le Quatuor du Yorkshire, le dyptique Tokyo Année Zéro/Tokyo Ville oubliée ), David Peace nous livre ici une biographie fleuve, un exercice de style incroyable, 900 pages comme une litanie du quotidien, un hommage immense à un homme qui consacra chacun de ses instants au ballon, et à un club.
Le plus beau roman écrit sur le football.