Prescripteurs de saines addictions

Figures criminelles de la perversion féminine
EAN13
9782372060806
ISBN
978-2-37206-080-6
Éditeur
Campagne première
Date de publication
Collection
EN QUESTION
Dimensions
21 x 13,5 x 1,6 cm
Poids
264 g
Langue
français

Figures criminelles de la perversion féminine

Campagne première

En Question

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie Dialogues
    21.00

La question de l'existence de la perversion chez la femme a longtemps été controversée -voire niée- malgré les figures manifestes historiquement et cliniquement.
En lui méconnaissant cette part de destructivité, s'agit-il de préserver une image idéalisée de la femme, et de la mère, indemne de toute haine et de toute violence ?
L'enjeu de cet ouvrage est de penser le rapport de la femme à la perversion. C'est une recherche appuyée sur une clinique de psychologue en milieu pénitentiaire auprès de femmes incarcérées pour des faits criminels.
Après avoir exposé les différentes évolutions historiques, sociales et psychiatriques du concept de perversion, ce livre présente différentes figures criminelles et actuelles de la perversion féminine : les violences sexuelles commises par des mères, le sacrifice et le meurtre d'enfant, la séduction leurrante de la femme dite fatale et les cruautés barbares mises en acte par de jeunes adolescentes.
Au-delà du crime au féminin, il est également question des enjeux du discours de ces femmes, de leur position de complice et de leur posture de défi. C'est pourquoi la clinique du transfert et ses impasses dans les cures seront prises en considération afin de penser et d'enrichir les questionnements quant aux dispositifs de soin dans un cadre judiciaire. Enfin, l'hypothèse centrale développée ici est d'entendre la nécessaire constitution d'un fantasme matricide structurant pour le devenir-femme, la haine offrant la possibilité à la fille de se détacher d'une figure maternelle idéalisée mais aliénante. En cas d'échec, cet affect de haine pourrait se déchaîner dans le réel du crime pervers.
S'identifier pour envoyer des commentaires.