Prescripteurs de saines addictions

Événements à la librairie - Archives

"Les hommes ont peur de la lumière" Belfond
Ajouter à mon calendrier
Le , L'Armitière

COMPLET

--------------

Le livre :

Après le succès d'Isabellel'après-midi, Douglas Kennedy se réinvente encore et change de décor. Direction Los Angeles et une Amérique rongée par la crise... A mi-chemin entre roman noir et chronique sociale, Les hommes ont peur de la lumière est surtout le bouleversant portrait d'un homme bien, piégé par la violence.
Dans un Los Angeles crépusculaire, le grand retour de Douglas Kennedy au roman noir !
Un après-midi calme et ensoleillé, un bâtiment en apparence anonyme et soudain, l'explosion d'une bombe.
L'immeuble dévasté abritait l'une des rares cliniques pratiquant l'avortement. Une victime est à déplorer et parmi les témoins impuissants, Brendan, un chauffeur Uber d'une cinquantaine d'années, et sa cliente Elise, une ancienne professeure de fac qui aide des femmes en difficulté à se faire avorter.
Au mauvais endroit au mauvais moment, l'intellectuelle bourgeoise et le chic type sans histoires vont se retrouver embarqués malgré eux dans une dangereuse course contre la montre. Car si au départ tout semble prouver qu'il s'agit d'un attentat perpétré par un groupuscule d'intégristes religieux, la réalité est bien plus trouble et inquiétante...
Tout à la fois thriller haletant et chronique d'une Amérique en crise, Les hommes ont peur de la lumière est surtout le puissant portrait d'un homme et d'une femme qui, envers et contre tout, essaient de rester debout.

L'auteur :

Douglas Kennedy est né à Manhattan le 1er janvier 1955. Il grandit dans l’Upper West Side, étudie à la Collegiate School (le plus vieux lycée de New York) et au Bowdoin College dans l’état du Maine, avant de partir un an au Trinity College de Dublin, en 1974.
En 1994, sort son premier roman, Cul-de-sac (Gallimard – Série Noire, 1998), réédité dans une nouvelle traduction sous le titre Piège nuptial (Belfond, 2008). En 1997, il est porté à l’écran par Stephen Elliot, le réalisateur de Priscilla, folle du désert.
Son deuxième roman, L’homme qui voulait vivre sa vie (Belfond, 1998 ; Pocket, 1999), connaît un succès international. Traduit en seize langues, il s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires à travers le monde et a été adapté au cinéma en 2010 par Éric Lartigau avec Romain Duris, Marina Foïs et Catherine Deneuve.
Son troisième roman, Les désarrois de Ned Allen (Belfond 1999 ; Pocket 2000) est aussi un best seller et un succès critique, traduit en quatorze langues.
Il est l'un des auteurs favoris des Français et des lecteurs francophones, avec plus de 8 millions d’exemplaires vendus pour l’ensemble de ses titres.


Ajouter à mon calendrier
Le , .

Samedi 21 mai, à partir de 20 h 30, découvrez Etienne Guéreau Trio. « Voici le premier projet «important» d’Etienne Guéreau en trio piano-basse-batterie. Le choix de ses partenaires, Marc Buronfosse (basse) et Gautier Garrigue (batterie) s’est avéré parfait, donnant une conversation fondée sur l’interplay, plutôt qu’une section rythmique pyramidale…


Ajouter à mon calendrier
Le , Espace Temps

Rencontrez Mickaël Brun-Arnaud samedi 21 mai, de 15 h à 18 h 30. Il vous dédicacera son roman jeunesse, « Mémoires de la forêt - Les souvenirs de Ferdinand Taupe » (Ecole des Loisirs), à la fois roman d’aventure et enquête. Coup de coeur de Laura ! " « Dans…


Ajouter à mon calendrier
Le , Librairie Richer

Au cours de son voyage européen, entre 1830 et 1832, le compositeur visite l'Allemagne, la Suisse, l'Italie, la France et l'Angleterre. Dans ses lettres adressées à sa famille ainsi qu'à ses amis, il évoque des figures de l'art, de la littérature et de la politique de son temps. Le style léger, vivace et spirituel de sa musique transparaît dans son écriture.


en dédicace
Avec Victor Kathémo
Ajouter à mon calendrier
Le , Librairie Cosmopolite

Victor Kathémo sera en dédicace à la librairie pour son dernier livre "L'air du monde" aux éditions Myriapode.
Jérôme Jauréguy est un Français moyen qui occupait un poste d'opérateur de presse d'imprimerie. Par son travail il apportait un souffle vital à la poésie, aux rêves et aux idées. Un licenciement économique va briser son couple au moment où sa femme venait de lui offrir un enfant. Cette situation le fera sombrer dans une dépression insoutenable. Son réaménagement dans un immeuble avec vue sur la cour d'une école élémentaire marquera le tournant de sa vie. Se sentant abandonné par le monde, il ne réussira à trouver du réconfort qu'auprès des enfants en tissant à distance avec eux un lien affectif indéfectible. Mal interprétée par les adultes, sa relation lui vaudra une mise en examen pour des faits de pédophilie le poussant, rabroué, à attenter à sa vie. Un roman sous forme de plaidoyer où l'accusé cherche à inverser les rôles en portant un jugement sur la société dans laquelle il évolue.