Prescripteurs de saines addictions

Pauline S.

Histoire du fils
15,00
par (Fontaine Haussmann)
7 septembre 2020

Un enchantement !

Entre le Cantal et le Lot, un peu à Paris aussi, dans des paysages sublimes, Marie-Hélène Lafon nous enchante avec son nouveau roman, Histoire du fils. Une écriture concise, précise et poétique, avec une verve qui lui est propre, elle raconte l'histoire d'André, une histoire de filiation, une histoire de famille et de ses secrets. Un roman dense et bref, nous traversons le XXème siècle en moins de 200 pages et c'est formidable. A lire absolument !

Aria
24,00
par (Fontaine Haussmann)
25 août 2020

De l'état impérial à la république islamique d'Iran

Nazanine Hozar raconte le destin d'Aria, le bébé aux yeux bleus, abandonné par sa mère au pied d'un arbre dans les quartiers pauvres de Téhéran. Nous sommes en 1953, Behrouz, jeune chauffeur de l'armée, la découvre et ne peut la laisser au pied de ce mûrier dans cet air glacé. Il recueille l'enfant et la nomme Aria. A travers l'histoire d'Aria, l'auteur nous propose un roman historique situé entre 1950 et 1979, sur la révolution et l'arrivée au pouvoir de l'ayatollah Khomeini. Un premier roman très réussi !

Le dit du mistral
par (Fontaine Haussmann)
21 août 2020

La Provence et ses légendes

Le dit du mistral est une histoire d'amitié entre voisins, c'est aussi l'histoire d'une fabuleuse découverte dans un champ de cerisiers après un orage. Les fouilles commencent, secrètement, le chat appelé Le hussard n'est jamais loin, que vont-ils découvrir ? Une extraordinaire porte s'ouvre sur le monde des anciens entre contes, mythes et légendes. Eau, air, terre, feu les éléments et toutes leurs forces sont bien là.
Olivier Mak-Bouchard signe un premier roman prenant et attachant sur les terres de Provence, le mistral souffle.

Le baron perché
par (Fontaine Haussmann)
9 mai 2020

Aventure et philosophie

Le baron perché, c'est l'incroyable histoire d'un homme qui va passer sa vie dans les arbres. Nous sommes en 1767 dans les environs de Gênes. Cosimo agé de douze ans, lors d'un dîner refuse de manger des escargots, quitte la table et se réfugie dans un chêne du parc de la propriété. Il n'en redescendra plus.
Cosimo Piovasco di Rondò s'organise, se construit, partage, écoute, aime. C'est un véritable explorateur épris de liberté qui d'arbres en arbres voyage. Il est connu dans l'Europe entière, échange autant avec des pirates que des philosophes. Quoi de plus singulier que cette observateur du monde ? Classique de la littérature italienne le baron perché est à mettre entre toutes les mains.

Ceux qui prennent le large, roman
5,60
par (Fontaine Haussmann)
24 avril 2020

Venise, cadre de rêve ?

Quoi de plus sympathique qu’un petit séjour à Venise ? Entre le Rialto, la place Saint-Marc, les canaux et les ruelles plus ou moins sombres, Patricia Highsmith nous propose une véritable chasse à l’homme. Ray vient de perdre sa femme Peggy, Coleman, père de Peggy, voue une haine farouche envers Ray. Peggy s’est-elle d’ailleurs réellement suicidée ? Ray tient absolument à s’innocenter auprès de son beau-père et la course poursuite commence. Grands hôtels, petites chambres à peine chauffées chez des particuliers, nous sommes en novembre et découvrons l’intimité de Venise, loin de la saison touristique. Une finesse psychologique infaillible et un suspens sans relâche font de ce livre publié en 1967 un excellent roman policier.