Prescripteurs de saines addictions

Pascale B.

15,00
20 mai 2021

A chacun son dada !

Anatole Bétancourt gagne au PMU lors de son premier pari. L’addiction le gagne rapidement et le voici errant de bar en bar cherchant la meilleure méthode de gain.
Devenue joueur compulsif et consommateur de zinc, ses rencontres le confrontent à des combines suspectes l’éloignant de la légalité ; saura-t-il éviter l’engrenage ?

Monologue curieux et divertissant à l’écriture familière, traversant les bistrots et le cercle des courses, donnant une vision subtile du monde hippique, à la manière d’une épopée tumultueuse.
Les chevronnés adeptes du PMU s’y reconnaîtront
10 contre 1 que le lecteur s’y plaise !…..

Éditions Slatkine

21,90
20 mai 2021

Huis clos de voisinage

Dimanche 28 juillet 2018 ; nouvelle vie pour Les Lockwood qui emménagent dans leur nouvelle maison de l’Avenue, dont les bois adjacents sont frappés par le 5ème crime d’un tueur en série.
L'inspectrice-chef, Wildeve Stanton, endeuillé par ce cadavre, prend à cœur cette enquête
Fiona Cummins installe son huis clos de voisinage nous dévoilant l’intimité de la famille Lockwood, du couple Dessie et Fletcher et leur télescope, des époux Cooper, de Trefor, fabricant de poupées dont la femme a disparu, et des policiers Stanton…..
Par un va et vient dans le temps et des témoignages des voisins, tous potentiels suspects détenteurs de leurs secrets ; l’auteur établit une construction narrative complexe, parfois un peu confuse, servant un thriller noir, psychologique et domestique.
Le doute plane jusqu’à la fin malgré les indices et les autopsies ….. Impossible d’anticiper le dénouement ….

17 mai 2021

1944/1978

Roman inspiré de faits réels.
La guerre a séparé Marie et John jeune québécois anglais parti en 1944 participer au Débarquement en Normandie.
30 ans après, John vit toujours en Normandie avec son compagnon de guerre Wendigo amérindien et Marie vit heureuse au Québec auprès de son mari et ses 6 enfants, hébergeant sa mère Hélène.

Marie, perturbée par son passé, évoque son secret de fille-mère ; sa mère préfère taire les rendez-vous manqués.

Alexandra Pasquer construit son récit entre le Canada et la France sur deux périodes espacées de 30 années, alternant les souvenirs de Marie et John. Elle évoque les réalités de la guerre ; l’implication du Canada dans le conflit de la Seconde Guerre mondiale ; la politique discriminatoire à l’encontre des Amérindiens et l’éclatement des familles ; la filiation et la quête d’identité ; et toujours l’amour qu’il soit de jeunesse, conjugal ou filial …
Les chapitres s'enchaînent, fluides, manquant cependant d’épaisseur pour attacher un lecteur désorienté par une fin inaccomplie.

22,00
13 mai 2021

Frangines

Philadelphie, quartier Kensington.
Deux sœurs autrefois inséparables, vivent un chassé-croisé douloureux ; séparées par l’addiction que connaît Kacey à la drogue et la dévotion de Mickey à son métier d’enquêtrice.
Parallèlement à une série de meurtres ; Kacey disparaît dans un quartier gangréné par la drogue et sa sœur est déterminée à la retrouver.

L’intrigue policière devient vite une histoire personnelle perturbée par cette addiction dont le danger fait boule de neige …..
Filiation, dérives policières, prostitution, intoxication générationnelle, autant de sujets abordés dans ce suspense au dénouement implacable agrémenté d’une émouvante relation entre sœurs.

Une histoire de cheveux

Flammarion

19,00
11 mai 2021

De quoi se faire des cheveux blancs !.....

Julien a 22 ans quand il débute sa calvitie et nous révèle dans ce roman aux allures d’essai un long parcours capillaire et ses états d’âmes en trois chapitres : l’anéantissement face à l’irréversible ; l’acceptation puis l’exploit. Plus il écrit, plus la calvitie gagne et plus il devient insatiable sur l’analyse du cheveu, les bouleversements du quotidien par sa disparition, les traitements, les implants, le combat de plusieurs années…..

Malgré son mono sujet, ce récit intime est émouvant, humble et courageux.