Prescripteurs de saines addictions

Delphine D.

Disparition

Nicolas Nutten

Nouveaux auteurs

18,95
par (La Touquettoise)
12 octobre 2020

Un roman captivant.

Premier roman très réussi de Nicolas Nutten. L'intrigue de départ nous emmène dans les catacombes de Paris dont la description est excellente au point où l'on peut se sentir parfois oppressé, manquant d'air. Des personnages auxquels on s'attache immédiatement et pour lesquels on tourne, tourne les pages pris dans l'action, on veut comprendre, on veut savoir !!

Un roman captivant, une atmosphère suffocante, on adore et on en redemande !!!!

Rien n'est noir

Le Livre de poche

7,40
par (La Touquettoise)
12 octobre 2020

Claire Berest avec son écriture envolée, dresse un magnifique portrait de Frida Khalo: on l'imagine bien, on ressent ses souffrances, son amour pour Riveira.
Quelle femme !

Les guerres intérieures

Tong Cuong, Valérie

Le Livre de poche

7,40
par (La Touquettoise)
12 octobre 2020

Comment continuer à vivre lorsque le sentiment de culpabilité ne nous permet pas de devenir meilleur ? Est ce que finalement la culpabilité ne nous permet pas de devenir meilleur ?

Les passantes

Gazier, Michèle

Mercure de France

16,50
par (La Touquettoise)
15 septembre 2020

Un magnifique hommage à ces "passantes" !!!!

Véritable hommage aux soignants, plus précisément aux infirmières/infirmiers à domicile, ce roman nous fait découvrir le quotidien d'un cabinet médical.

Michèle Gazier nous montre que devenir soignant c'est un véritable don de soi où il est parfois difficile de ne pas s'impliquer et où il faut savoir aussi se protéger.

Métier peu reconnu, parfois ingrat, mais qui apporte aussi de la joie, le sentiment d'être utile.
Roman d'une extrême sensibilité où se mêlent l'altruisme, l'humanité et surtout la solidarité.

Bénie soit Sixtine
par (La Touquettoise)
15 septembre 2020

Roman à découvrir

Maelys Adhémar signe un premier roman qui sort des sentiers battus et aborde un sujet peu traité : l'intégrisme catholique.
On y découvre Sixtine, issue d'une famille catholique qui va au fil de ce roman chercher à s'échapper de son milieu où règnent l'intolérance, la violence, l'embrigadement qui y est d'ailleurs très bien dépeint.

Maelys Adhémar nous propose également une quête de soi, Sixtine se découvrira et trouvera sa véritable foi, ses propres valeurs.

Belle surprise de cette rentrée littéraire, ce roman est avant tout une ode à la liberté, la tolérance et dénonce le dévoiement de la religion par les fondamentalistes et ce avec une plume fluide et délicate.