Prescripteurs de saines addictions

Lara C.

Lectrice compulsive avec toujours trois ou quatre livres sous la main, voire cinq ou six et peut-être même plus.
Je ne cache pas mon inclinaison pour la littérature américaine, la littérature japonaise, les romans noirs ou à l'inverse complètement décalés.
Plus largement j'ai une affection toute particulière pour les histoires rugueuses mais à la plume déliée.

par (Librairie L'Armitière)
20 avril 2022

Allumer le feu

Entrée illégalement sur le territoire britannique en espérant un avenir meilleur, Thanh Dao est depuis plusieurs années séquestrée et réduite en esclavage par Lenn, un propriétaire terrien à la personnalité inquiétante. Loin de ses rêves et de sa famille, celle qui est désormais dépossédée de tout à commencer par son identité, rebaptisée Jane par son bourreau, tente de survivre à tout prix.

Ce huis clos, s'il ne réinvente pas le genre, place pourtant le lecteur dans un état de tension palpable : plus d'une fois j'ai grincé des dents en appréhendant les réactions de Lenn. Il ressort de cette lecture une grande empathie pour Thanh Dao/Jane dont la résilience et la soif de vivre (libre) sous-tendent tout ce roman qui oscille entre drame et thriller psychologique.

par (Librairie L'Armitière)
27 mars 2022

Un roman dans le récit

Est-ce Andrée A. Michaud qui donne vie (et mort) à ses personnages ou ces derniers créent-ils Andrée A. Michaud ?

"Routes secondaires" s'inscrit à la croisée des chemins littéraires, au détour desquels Andrée A. Michaud nous livre une oeuvre sur la création qui se lit comme une enquête autour de la disparition d'une femme, Heather Thorne, dont nulle trace n'est retrouvée après son accident de voiture.

Toujours armée de sa plume exceptionnelle, Andrée A. Michaud nous régale d'un tout à la fois magnifique et haletant roman dans le récit.

Un absolu coup de coeur.

Eliott de Gastines

Flammarion

19,00
par (Librairie L'Armitière)
22 mars 2022

Etoile des neiges, pays merveilleux

Si d'aventure vous rêviez de vous rendre dans une station de ski pour vos prochaines vacances d'hiver : rebroussez chemin avant d'arriver aux Confins.

Jonglant entre trois périodes, 1964, 1984 et un temps que l'on imagine présent, est retracé le destin maudit de cette station d'hiver marquée par une série de drames. Depuis la naissance de la station lancée par le Plan neige jusqu'aux événements inexpliqués (vraiment ?) de 1984, on suit l'itinéraire de personnages aux intentions parfois mystérieuses, parfois assumées et qui scelleront le sort du village.

Grâce à des personnages solidement campés, une narration soignée et une histoire prenante, "Les confins" tient son lecteur en haleine tout du long : Eliott de Gastines signe là un premier roman à lire absolument.

par (Librairie L'Armitière)
22 mars 2022

Over the rainbow

Sac sur le dos, quelques dollars en poche, une volonté de fer : il n'en faut pas plus à Amy pour se lancer sur les routes des Etats-Unis dans un périple destiné à rejoindre sa sœur Bonnie qui a quitté le domicile familial pour vivre son rêve en Californie.

Du haut de ses tantôt 16 ans, tantôt 15, tantôt 13 en fonction de ses rencontres, Amy ne va pas seulement parcourir un pays, mais aller à la rencontre d'elle-même et de l'adulte en devenir qu'elle est.

Après "Alabama 1963", Ludovic Manchette et Christian Niemec nous offrent un road trip initiatique qui est également une ode aux liens du cœur, au cours duquel on s'attache profondément à Amy et on est surpris par les rencontres improbables qui vont jalonner son parcours !

C'est un roman doux, beau, parfois pétillant, jamais empreint de pessimisme. A lire d'une seule traite !

par (Librairie L'Armitière)
18 février 2022

Dieu, la téléréalité et les autres

Jeff Jefferson est comme qui dirait à la dérive : trompé puis quitté par sa femme, plus ou moins congédié de l'université au sein de laquelle il vivotait depuis qu'il a eu la mauvaise idée d'envoyer au tapis l'amant de son (ex)femme, rien ne le retient vraiment en France.

Cela tombe bien car le voilà convié aux États-Unis en sa qualité d'universitaire par l'Église du Jour Nouveau, un mouvement sectaire qu'il avait étudié quelques années auparavant en sa qualité de sociologue.

Le leader de ce mouvement religieux l'invite à suivre à ses côtés le déroulement d'une émission de télé-réalité pour le moins atypique et résolument ambitieuse : "He's alive !" destiné à révéler aux yeux du monde le prochain Messie.

En effet, et si Jésus était de retour parmi nous mais l'ignorait ?

Cette proposition ubuesque mènera Jeff Jefferson à son Messie à lui, qu'une foi aveugle portera jusqu'aux limites de la perte de soi.

Un roman qui débute avec cocasserie, tutoie l'absurde, capte son lecteur et l'entraîne malgré lui dans cette course infernale où la recherche du prochain Messie se vit comme une course contre la montre, un business avec un plan marketing bien rôdé à l'heure où les réseaux sociaux et l'hyper médiatisation sont au rendez-vous.

Lorsque le sublime côtoie le sordide, cela ne peut donner qu'un roman qui se lit d'une traite grâce à l'écriture de Gérald Bronner.

Nota : pour prolonger l'expérience de lecture et la rendre plus concrète, rendez-vous sur le compte Instagram communiqué en toute fin de roman.