Prescripteurs de saines addictions

Roselyne R.

Grace, Waiting for the death wind

Waiting for the death wind

Albin Michel

22,90
par (Librairie L'Armitière)
21 janvier 2019

Beauté, gravité et lyrisme

Lire un roman de Paul Lynch, c'est entrer dans un univers où l’écriture incandescente tient une place centrale .Puis c'est rencontrer des personnages, comme celui de Grace, qui vont vous accompagner longtemps.
Le paysage sert de cadre à une histoire terrible, celle de cette adolescente, à peine sortie de l'enfance, qui doit prendre la route pour subvenir à ses besoins alors que l'Irlande traverse une période de famine en cette année de 1845.
C'est aussi le portrait d'une jeune femme qui doit oublier sa féminité pour pouvoir avancer sur ces chemins où elle rencontrera des hommes durs, sensibles, cruels et y fera l’expérience d'une survie en milieu hostile

Malencontre
19,50
par (Librairie L'Armitière)
19 octobre 2018

Partir en Italie avec un inconnu, c'est ce que décide Léonie Palm au début d'une nuit du mois d'avril. Mais est-ce vraiment un inconnu que cet homme prénommé Reither et avec lequel cette femme décide de fuir vers l'ailleurs, là ou personne ne les connait?
Ce roman parle d'amour, de peine, de solitude et d'une reconstruction sentimentale. C' est aussi une ode à la confiance dans l'autre, celui qui comme vous fut cabossé par les aléas de la vie.
Un très beau roman, solaire et grave à la fois.

Ma dévotion
20,00
par (Librairie L'Armitière)
25 septembre 2018

L'Amour encore et pour toujours ...

Au début du roman, la narratrice croise par hasard dans une rue de Londres, l'homme avec lequel elle a passé la plus grande partie de sa vie.
Frank et Helen se sont connus enfants, ont passé leur adolescence en Italie et à dix-huit ans, ont quitté leur famille pour vivre à Amsterdam. Lui est devenu un peintre célèbre, l'a délaissée, a aimé d'autres femmes mais leurs liens mêlant amour, amitié et dévotion pour elle sont restés les plus forts.
Qu'est-ce qu'une vie lorsqu'elle est dédiée à un seul être et que celui-ci n'est pas à la hauteur de l'amour qu'on lui porte?
Une belle écriture au service d'une histoire intemporelle.

La seule histoire
22,80
par (Librairie L'Armitière)
11 septembre 2018

"Un diable au corps" dans l'Angleterre des années soixante.

Dans l'Angleterre corsetée des années soixante, Paul, dix-neuf ans, tombe follement amoureux de Susan, quarante-huit ans et cet amour déterminera tout le cours de sa vie. Cette entrée brusque dans la vie adulte ne se fera pas sans dommage. Le jeune homme essaiera de vivre son amour auprès d'une femme qui fuira ses propres démons, dans l'alcool.
Au moment où commence cette histoire, Paul est un homme âgé et il s'interroge sur les choix qu'il a ou n'a pas faits et sur les répercussions que cela a entrainées dans sa vie.
Julian Barnes fait fi de la morale pour brosser avec sensibilité le portrait d'un couple en perdition...
Beau et déchirant.

Les exilés meurent aussi d'amour, roman
par (Librairie L'Armitière)
27 août 2018

Enthousiasmant

Shirin, personnage central du roman a quitté enfant l'Iran de ses ancêtres. Elle grandit à Paris au sein d'une famille névrosée et toxique. Elle cherche sa place de jeune femme exilée, entourée de tantes maléfiques, d'un père absent, d'une mère effacée et d'un petit frère surdoué. Elle s'émancipe de ce carcan et cherche sa liberté au milieu du rire et des larmes.
Le burlesque côtoie le drame dans ce roman vif et décapant.