Prescripteurs de saines addictions

Alexandra C.

Croire au merveilleux
par (Librairie L'Armitière)
17 juin 2017

Renaître à la vie

César est veuf. Il a perdu sa femme il y a quelques années à la suite d'un accident. Ne se remettant pas de cette perte, il décide de se suicider abandonnant, du même coup, leur fils qu'il est devenu difficile de regarder tant il ressemble à sa mère et pour qui il pense être un fardeau trop lourd à porter. Au moment de passer à l'acte quelqu'un sonne à sa porte. Il ouvre, c'est sa nouvelle voisine, Nana, une étudiante grecque. Elle est jeune, belle et surtout mystérieuse. Elle s'intéresse tout particulièrement à sa bibliothèque. César possède une impressionnante collection de littérature antique. Cette rencontre est l'étincelle qui manquait à César pour se réveiller et tenter de sortir de ce cauchemar qu'est devenu son existence. Il va enfin trouver la force de regarder la vie en face, de revenir sur les traces de ce qu'ils ont vécu lui et son épouse, de se poser les vraies questions et ainsi il va se décider à reprendre son rôle de père en main.
Christophe Ono-Dit-Biot a un écriture très poétique. Chaque mot semble avoir été méticuleusement choisi et déposé là comme une pierre précieuse. Il plonge le lecteur dans un univers onirique et sublime. La fin du roman est une véritable surprise qui bouscule et questionne.

Mon midi, mon minuit
21,00
par (Librairie L'Armitière)
10 juin 2017

Renaître à la vie

Emma est une jeune femme heureuse et amoureuse. Elle a rencontré son compagnon, il y a bien longtemps, quand ils étaient adolescents et ne se sont plus quittés. Mais son monde s’écroule quand celui-ci meurt brutalement.
Heureusement, ses amis et sa famille sont là pour pleurer avec elle, pour respecter ses silences, pour la relever quand elle tombe, pour l’aider à retrouver le chemin du bonheur et le goût de vivre.
Ce touchant roman est d’une extrême douceur. Malgré un sujet difficile, l’auteure a su insuffler quelques touches d’humour qui rendent ce texte joyeux.

La famille Yassine et Lucy dans les cieux
par (Librairie L'Armitière)
30 mai 2017

Lucy in the sky with diamonds

Nadia et Salim sont arabes israéliens. Elle est catholique, il est musulman. Ils ont dû, pour pouvoir se marier, braver tous les interdits, à commencer par la désapprobation du père de Nadia. Un seul élément manque à leur bonheur: un enfant. Ne pouvant pas en concevoir un, ils décident de se tourner vers l'adoption. Quand enfin, les services sociaux accèdent à leur demande, c'est Nathanaël qu'on leur confie. Ce n'est pas exactement le petit être qu'ils avaient imaginé. Nathanaël est un garçon de huit ans bien difficile à apprivoiser. Il est autiste. Seules les chansons des Beatles semblent le sortir de son mutisme.
Le couple va tout mettre en oeuvre pour former une famille. Le chemin est, une nouvelle fois, semé d'embuches. Ils doivent trouver les moyens de communiquer avec l'enfant et sont soudain coincés entre ses parents biologiques. Car Nadia et Salim découvrent que Nathanaël n'est pas orphelin, il est le fruit de désaccords profonds entre ses parents à propos de son éducation que l'un souhaite religieuse et l'autre libre.
Ce roman est extrêmement touchant, sous des travers parfois naïfs, Daniella Carmi a su décrire avec brio une société israélienne tiraillée entre les différentes religions. C'est finalement l'Amour qui l'emporte.

Tout ce dont on rêvait
par (Librairie L'Armitière)
1 avril 2017

Amour, chômage et jalousie

Justine, à vingt-cinq ans, fait la connaissance d'Alex, un jeune homme beau comme un dieu. Elle en tombe immédiatement amoureuse. Mais Alex est loin d'être stable, c'est un coureur qui passe d'une aventure d'un soir à une autre. Justine en est très malheureuse et c'est avec le frère d'Alex qu'elle va finalement panser ses plaies et faire sa vie.
Nicolas, à l'inverse d'Alex, est un mari et un père prévenant, attentionné et très protecteur. Son grand sens de la famille est le ciment du foyer qu'ils ont construit.
Ce ciment vient à s’effriter quand Nicolas perd son travail. Il fait pourtant beaucoup d'efforts pour sortir de cette impasse mais il ne peut supporter sa nouvelle condition sociale.
François Roux, avec ce nouveau roman, dépeint notre société actuelle et décortique avec beaucoup de talent les relations humaines.

Les Mille Talents d'Eurídice Gusmão
par (Librairie L'Armitière)
11 mars 2017

Etre soi même ou ne pas être

Euridice est l'une des filles d'un épicier de Rio de Janeiro.
Elle ne souhaite qu'une seule chose, être la fille la plus convenable possible, la plus sage possible afin de ne pas faire souffrir ses parents autant que sa sœur les a fait souffrir en s'enfuyant avec un homme.
Quand arrive le moment de se marier, elle choisit un homme bien sous tout rapport qui travaille dans une banque. Très vite, Euridice se lance dans différentes activités pour dépenser l’énergie créatrice qui l'habite.
Malheureusement, son époux ne peut pas accepter qu'elle ait une activité professionnelle ,ce qui serait très mal vu par leur entourage. La femme dans les années 50 doit bien tenir sa maison,doit être une mère dévouée, doit être une épouse aimante, sans aucune ambition.
Euridice a bien du mal à faire taire cette énergie qui fait d'elle la véritable Euridice et qui depuis son plus jeune âge est contrainte de rester dans le rang.