Prescripteurs de saines addictions

Béatrice B.

Inge en guerre
22,00
par (Espace Pierre Lecut)
24 août 2020

coups de coeur de SOPHIE

La narratrice enquête sur le passe de sa grand-mère qui était en 1940 une adolescente qui vivait à Königsberg en Prusse Orientale. Elle retrace le parcours de cette enfant fille unique choyée par ses parents qui décide d’aller suivre des études à Berlin, ville où elle va s’émanciper et connaître l’amour mais la guerre va bouleverser son destin et elle va devoir affronter seule de grands tourments.
L’auteur est journaliste et a toujours connu sa grand-mère comme une personne renfermée voire acariâtre or un jour cette dernière commence à se confier et grâce à son témoignage et à son enquête elle nous dévoile sans juger et sans à priori qui était Inge Wiegandt et comment les événements et les traumatismes ont métamorphosé une jeune fille innocente en une femme qui s’est battue pour sauver les siens et pour survivre dans un monde où elle était devenue une paria …
Récit poignant et nécessaire !!!

Les Evasions particulières
par (Espace Pierre Lecut)
24 août 2020

coups de coeur de SOPHIE

Histoire de la famille Malivieri composée du père Bruno instituteur dans une école catholique, de sa femme Agnès mère au foyer puis factrice …. et leurs trois filles. Sabine l’aînée, rêve d'être actrice et de monter à Paris,puis il y a Hélène qui passe toutes ses vacances chez son oncle riche à Neuilly et qui est très impliquée pour la cause du bien-être animal et enfin Mariette la petite dernière, asthmatique et surdouée et la confidente de sa mère
On les suit pendant une dizaine d'années entre 1968 et 1981 au cours desquelles tous les protagonistes vont grandir et être bouleversés dans leurs modes de vivre et de pensées, c'est en effet au départ une famille très catholique et emprunte de traditions assez rigoristes mais les débats qui surgissent au cours de ces années avec notamment la légalisation de la pilule, la loi Veil , le mouvement LGBT vont quelque peu dynamiter leurs convictions ….
Après le magnifique « Bakhita », l’auteur s’inspire de son enfance pour décoder une période cruciale pour les femmes en France qui ont dû se battre pour pouvoir travailler, être indépendante et libre.
C’est un roman certes militant mais c’est aussi un livre qui à travers cette famille aborde des questions importantes et universelles comme :
Quels sont les liens qui unissent une famille ?
Qu’est que la parentalité ?
Est ce que les animaux souffrent ?
Une saga familiale passionnante et touchante qui par certains aspects m’a rappelé l’époque dans laquelle j’ai grandie, un peu comme une madeleine !!!

Liv Maria

L'Iconoclaste

19,00
par (Espace Pierre Lecut)
24 août 2020

coups de coeur de SOPHIE

Liv Maria est la fille d'une isloise bretonne et d'un norvégien passionné de lecture qui lui raconte des histoires …
Âgée de 17 ans elle quitte pour la première fois son cocon familial et commence alors un long périple qui la fera voyager d’abord à Berlin puis en Amérique du Sud et enfin en Irlande endroits qui seront aussi le théâtre de belles aventures amoureuses …
Auteur de plusieurs romans dont « le retour d’Attila Kiss », Julia Kerninon nous propose dans ce livre à l’écriture délicate, une odyssée romanesque palpitante.
Si vous aimez les voyages et les personnages épris de liberté et attachants ce livre vous emportera loin !!!

Betty

Éditions Gallmeister

26,40
par (Espace Pierre Lecut)
24 août 2020

coups de coeur de SOPHIE

Ohio, dans les années 50 les Carpenter forment une famille nombreuse de huit enfants et sont un peu en marge de la bonne société, car d'une part le couple est composé d’une mère blanche et d’un père cherokee et ensuite ils vivent essentiellement des mixtures issues des plantes fabriquées par le père. On suit surtout Betty qui est la sixième de la fratrie et que son père surnomme la « petite indienne » et à laquelle il raconte des histoires de ses ancêtres, et lui transmet ses connaissances sur la vertues des plantes et la puissance de la nature. Betty qui vénère son père a une relation plus délicate avec sa mère même si cette dernière lui confie à elle seule le drame qui la hante depuis son enfance …
Ce premier roman traduit de cette auteure américaine est à la fois sombre et lumineux il évoque les tragédies qui hantent la famille mais il brille par l’amour filial d’un père pour sa fille et surtout c’est une ode aux histoires et au pouvoir salvateur de l’écriture et de la lecture.
Magnifique !!!

Apeirogon
23,00
par (Espace Pierre Lecut)
24 août 2020

coups de coeur de SOPHIE

L’apeirogon est une figure géométrique avec une infinité de facettes et c’est à travers le prisme de ce symbole que l’auteur nous évoque le destin croisé de deux hommes foudroyés par un drame similaire.
Rami est un israélien graphiste qui a perdu sa fille Smadar âgée de treize ans victime d’un attentat perpétré par trois kamikazes dans Ben yehuda street, et Bassam le palestinien dont la fille Abir fut tuée par les balles d’un soldat alors qu’elle s’achetait des bonbons dans une échoppe.
Après « le danseur » ou « et que le vaste monde poursuive sa course folle » l’auteur irlandais nous livre le récit poignant d'un palestinien et d'un israélien frappé tous les deux par la mort brutale de leur fille respective et qui vont pour survivre s'allier pour transmettre un message de paix en racontant leurs épreuves à travers le monde.
Le texte outre le parcours de ces deux hommes, est ponctué de diverses informations comme sur les différents types d’armes, ou des pastilles comme celles qui évoquent les ortolans ou la colombe, qui aèrent la lecture et permettent soi de contextualiser l'histoire ou de nous préciser des détails sur les conditions de vie ou les coutumes des deux peuples.
Un « roman » atypique et touchant qui aborde une tragédie toujours d’actualité !!!