Prescripteurs de saines addictions

Librairie Ravy

Les Buveurs de lumière

Anne-Marie Métailié

20,00
par (Librairie Ravy)
21 août 2017

A la mort de sa mère Dylan hérite d’une caravane installée dans le nord de l’Ecosse. Malgré l’hiver qui arrive et s’annonce particulièrement rigoureux en ce début de nouvel âge glaciaire, il décide de s’y installer. La rencontre avec ses voisines Constance et sa fille Stella lui redonne espoir. L’écriture de Jenni Fagan est d’une beauté magique. Tout est crédible dans ce futur apocalyptique qu’elle décrit : la neige omniprésente et ses milles nuances de couleurs, les pénuries, une vie quotidienne possible malgré les conditions extrêmes. Ce roman est un éclat de lumière en pleine obscurité. Gros coup de cœur, à ne pas rater !! Valérie

Par le vent pleuré

Rash, Ron

Le Seuil

19,50
par (Librairie Ravy)
21 août 2017

Eté 1969. Eugene et son frère Bill pêchent tous les dimanches à Panther Creek dans la rivière Tuckaseegee. C’est là qu’ils rencontrent Ligeia, venue passer l’été chez un oncle loin du tumulte hippie. Cet été passé auprès de Ligeia reste pour Eugene celui de toutes les découvertes : l’alcool, le sexe mais aussi la musique. 46 ans plus tard on retrouve les restes du corps de Ligeia. Que s’est-il passé à la fin de cet été ? Ce (trop) court roman de Ron Rash est un concentré des thèmes qui lui sont chers : l’eau, la nature sauvage, les relations familiales. Assurément une des plus belles voix de la littérature américaine d’aujourd’hui. A ne pas manquer !! Valérie

Tu seras ma beauté
Neuf 18,00
Neuf, précommande 18,00
par (Librairie Ravy)
19 août 2017

Afin de séduire Philippe Mermoz, écrivain à succès, Lisa jeune prof de sport, parvient à convaincre Irène sa collègue de français, d'écrire pour elle des lettres qui lui permettront de parvenir à ses fins. Cette correspondance entre deux passionnés de littérature va bouleverser Irène. Epouse d'un notaire de Saumur, Irène est une belle endormie que cet échange épistolaire va réveiller. Ce qu'elle prend au début pour un jeu se révèle au final un piège douloureux. Elle se surprend à attendre de plus en plus fébrilement les réponses de Philippe jusqu'à ne plus pouvoir s'en passer et mettre son couple en péril. Mais Lisa s'impatiente et somme Irène de mettre un terme à ces lettres en acceptant pour elle un rendez-vous.
L'écriture très douce et pleine de pudeur de Gwenaële Robert nous fait entrer au plus profond du cœur d'une femme anesthésiée par la routine d'une vie provinciale. Si ce roman se revendique comme un Cyrano de Bergerac au féminin, c'est tout à fait justifié et c'est une vraie réussite!
Valérie

Les huit montagnes
par (Librairie Ravy)
19 août 2017

Dans l'Italie des années 1980, Pietro vit avec ses parents à Milan. Pendant les vacances, il passe les deux mois d'été avec sa mère dans un petit village du Val d'Aoste. Son père les y rejoint pendant 3 semaines et alors Pietro découvre en lui un autre homme. Le père taciturne de Milan devient enjoué, infatigable et surtout se rapproche de son fils pour lui transmettre sa passion de la randonnée en haute montagne. Pietro rencontre dans ce village Bruno, un jeune garçon de son âge qui, lui, vit toute l'année dans ces montagnes. Ils deviennent comme des frères et les années passant, leur amitié sera pour l'un comme pour l'autre un socle indéfectible. Paolo Cognetti, couronné en Italie par le prix Strega Giovani (équivalent du Goncourt des lycéens) nous offre un superbe roman sur les relations père fils, sur l'amitié mais aussi et surtout sur la nature et la montagne. C’est une véritable ode à ces Alpes italiennes déjà magnifiées par Mario Rigoni Stern et Erri de Luca. A l'évidence, Cognetti est leur digne successeur. Valérie

C'est le coeur qui lâche en dernier

Atwood, Margaret

Robert Laffont

22,00
par (Librairie Ravy)
19 août 2017

Stan et Charmaine ont tout perdu lors de la crise économique qui ravage les Etats-Unis. Ils acceptent d’adhérer au Projet composé de 2 unités, Consilience ville idéale où chacun a un travail et un logement et Positron, pénitencier géré pour en faire une unité économiquement viable. Pour une juste égalité entre les habitants chacun passe un mois à Consilience et un mois à Positron. L’engagement de Stan et Charmaine les lie à vie, si au début ils sont heureux petit à petit ils se sentent coincés dans ce système qui décide de leur vie à leur place.
Dans un premier temps Margaret Atwood fait une critique sociale des USA, d’un système économique qui laisse les plus faibles sur le bord de la route et est prêt à tout pour engranger des profits. La deuxième partie du roman bascule dans une sorte de farce absurde dans laquelle on croise des Elvis Presley, des Marylin Monroe mais aussi une femme amoureuse d’un ours en tricot bleu !
Etonnant et détonnant ! Valérie