Prescripteurs de saines addictions

Aux animaux la guerre, roman
Éditeur
Actes Sud
Date de publication
Collection
Actes Noirs
Langue
français
Langue d'origine
français

Aux animaux la guerre

roman

Actes Sud

Actes Noirs

Indisponible

Autre version disponible

Une usine qui ferme dans les Vosges, tout le monde s’en fout. Une centaine de
types qui se retrouvent sur le carreau, chômage, RSA, le petit dernier qui
n’ira pas en colo cet été, un ou deux reportages sur France 3 Lorraine
Champagne-Ardenne, et basta. Sauf que les usines sont pleines de types n'ayant
plus rien à perdre. Comme ces deux qui ont la mauvaise idée de kidnapper une
fille sur les trottoirs de Strasbourg pour la revendre à deux caïds qui font
la pluie et le beau temps entre Épinal et Nancy. Une fille, un Colt 45, la
neige, à partir de là, tout s’enchaîne… [Voir "En quelques mots... Nicolas
Mathieu"](https://youtu.be/G9UKBrzN9mY)Une usine qui ferme dans les Vosges,
tout le monde s’en fout. Une centaine de types qui se retrouvent sur le
carreau, chômage, RSA, le petit dernier qui n’ira pas en colo cet été, un ou
deux reportages sur France 3 Lorraine Champagne-Ardenne, et basta. Sauf que
les usines sont pleines de types n'ayant plus rien à perdre. Comme ces deux
qui ont la mauvaise idée de kidnapper une fille sur les trottoirs de
Strasbourg pour la revendre à deux caïds qui font la pluie et le beau temps
entre Épinal et Nancy. Une fille, un Colt 45, la neige, à partir de là, tout
s’enchaîne… [Voir "En quelques mots... Nicolas
Mathieu"](https://youtu.be/G9UKBrzN9mY)Une usine qui ferme dans les Vosges,
tout le monde s’en fout. Une centaine de types qui se retrouvent sur le
carreau, chômage, RSA, le petit dernier qui n’ira pas en colo cet été, un ou
deux reportages sur France 3 Lorraine Champagne-Ardenne, et basta. Sauf que
les usines sont pleines de types n'ayant plus rien à perdre. Comme ces deux
qui ont la mauvaise idée de kidnapper une fille sur les trottoirs de
Strasbourg pour la revendre à deux caïds qui font la pluie et le beau temps
entre Épinal et Nancy. Une fille, un Colt 45, la neige, à partir de là, tout
s’enchaîne… [Voir "En quelques mots... Nicolas
Mathieu"](https://youtu.be/G9UKBrzN9mY)Une usine qui ferme dans les Vosges,
tout le monde s’en fout. Une centaine de types qui se retrouvent sur le
carreau, chômage, RSA, le petit dernier qui n’ira pas en colo cet été, un ou
deux reportages sur France 3 Lorraine Champagne-Ardenne, et basta. Sauf que
les usines sont pleines de types n'ayant plus rien à perdre. Comme ces deux
qui ont la mauvaise idée de kidnapper une fille sur les trottoirs de
Strasbourg pour la revendre à deux caïds qui font la pluie et le beau temps
entre Épinal et Nancy. Une fille, un Colt 45, la neige, à partir de là, tout
s’enchaîne… [Voir "En quelques mots... Nicolas
Mathieu"](https://youtu.be/G9UKBrzN9mY)
S'identifier pour envoyer des commentaires.