Prescripteurs de saines addictions

Lettres d'Abélard et Héloïse
EAN13
9782253082255
ISBN
978-2-253-08225-5
Éditeur
Le Livre de poche
Date de publication
Collection
Le Livre de poche. Lettres gothiques (4572)
Nombre de pages
567
Dimensions
17 x 11 x 0 cm
Poids
290 g
Langue
français
Langue d'origine
latin
Code dewey
870
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Collection dirigée par Michel Zink La collection Lettres gothiques se propose d’ouvrir au public le plus large un accès à la fois direct, aisé et sûr, à la littérature du Moyen Age. Un accès direct en mettant sous les yeux du lecteur le texte original ; un accès aisé grâce à la traduction en français moderne proposée en regard, à l’introduction et à des notes nombreuses ; un accès sûr grâce au soin dont font l’objet la présentation du texte et son commentaire. La collection Lettres gothiques offre ainsi un panorama représentatif de l’ensemble de la littérature médiévale. lettres d’ABELARD ET HELOISE Les amours contrariées – ô combien contrariées ! – d’Abélard et d’Héloïse n’ont cessé de frapper les imaginations. Celle de Jean de Meun dans Le Roman de la Rose . Celle de Villon dans le Testament . Une jeune femme qui sacrifie vertueusement son amour est pour Rousseau une « nouvelle Héloïse ». Le mouvement s’amplifie avec le romantisme, quand les restes des deux amants sont transférés au Père-Lachaise. Si les amours d’Abélard et d’Héloïse ont été contrariées, la fortune littéraire, pourtant immense, de leur correspondance a elle aussi été semée de traverses. Aujourd’hui réhabilitée et mieux comprise, elle n’est toutefois pas aussi accessible qu’on pourrait le penser dans son texte original et intégral. Le présent volume comble cette lacune. Il offre une édition et une traduction complètes du récit autobiographique d’Abélard (« Histoire de mes malheurs ») et de la totalité des lettres échangées ensuite entre le maître illustre et persécuté, sûr de lui et amer, et son élève, amante, épouse, puis disciple en Dieu, dont l’humilité et la docilité contraintes ne peuvent masquer la passion et la grandeur.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Pierre Abélard