Prescripteurs de saines addictions

À la recherche des odeurs perdues, L'olfaction, cinquième sens méconnu et essentiel
EAN13
9782246831327
ISBN
978-2-246-83132-7
Éditeur
Grasset
Date de publication
Collection
ESSAI (1)
Nombre de pages
224
Dimensions
20,5 x 14,1 x 1,8 cm
Poids
280 g
Langue
français

À la recherche des odeurs perdues

L'olfaction, cinquième sens méconnu et essentiel

De

Grasset

Essai

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Espace Pierre Lecut
    20.90

Autre version disponible

Un soir d’été, bien avant le Covid, un accident de voiture m’a brusquement fait perdre l’odorat. Moi qui adorais les odeurs, je n’imaginais même pas qu’elles puissent s’évanouir  ! Et pourtant, tout ce que je respirais semblait désormais «  vide  »  : l’odeur des aliments, de la nature, celle des autres, la mienne… Disparues  ! La vie n’avait plus de saveur. Même mes émotions et souvenirs en ont été affectés.
Pour conjurer le sort, j’ai tenu un journal de mon voyage dans cet étrange univers aseptisé, tout en essayant de comprendre ce qui m’arrivait, et comment fonctionnait notre nez. Je suis également allée à la rencontre de nombreux «  orfèvres  » des odeurs  : parfumeurs, vignerons, médecins, chimistes ou grands chefs.
J’ai écrit ce livre pour célébrer l’odorat, ce sens méconnu dont sont privées des dizaines de millions de personnes dans le monde – notamment à cause du Covid. Mais avant la pandémie, qui savait ce que signifie l’anosmie  ? Dénigrée par Kant ou Freud, en voie de réhabilitation par les aficionados d’une époque en quête de plaisirs, l’olfaction recèle pourtant bien des surprises. Et les questions sont infinies  : savez-vous qu’il existe près de mille milliards d’odeurs différentes  ? L’odorat et le goût, est-ce la même chose  ? Pourquoi sent-on mieux la vanille que le basilic  ? Y a-t-il des odeurs plus fortes que d’autres  ? Peut-on réapprendre à sentir  ? Et ça fait quoi de ne plus percevoir l’odeur de son partenaire  ? 

Françoise-Marie Santucci raconte son quotidien d’anosmique. Toujours passionnée par les parfums, les vins et les mets, elle décrit avec humour la perte de ses sensations olfactives et fournit une foule d’explications claires et captivantes sur le fonctionnement de notre nez.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Françoise-Marie Santucci