Prescripteurs de saines addictions

EAN13
9782051029193
ISBN
978-2-05-102919-3
Éditeur
Éditions Slatkine
Date de publication
Nombre de pages
892
Dimensions
23,5 x 15,5 cm
Poids
1201 g
Langue
français

Histoire de la correspondance de Jean-Charles-Léonard Simonde de Sismondi

Avec l'inventaire des lettres reçues et envoyées (1793-1842)

Éditions Slatkine

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Il existe une édition de la correspondance de Jean-Charles-Léonard Simonde de Sismondi publiée entre 1933 et 1951 par Carlo Pellegrini. Spécialiste du Groupe de Coppet, ce dernier a privilégié surtout les témoignages relatifs à l’intimité de Sismondi avec Mme de Staël, en laissant de côté les années postérieures à la mort de l’écrivaine. Si Pellegrini a répertorié 130 correspondants de Sismondi, ce sont 783 qui se révèlent à la lecture de l’inventaire des lettres reçues par le Genevois, aujourd’hui conservées à Pescia en Toscane et ici publiées dans la première partie de cet ouvrage.
De cette manière il a été possible d’enrichir la correspondance active de Sismondi de 1489 lettres absentes des premières éditions. L’analyse de ces lettres reçues et envoyées livre une image assez neuve du Genevois. Non seulement l’historien et l’économiste apparaissent ici sous un jour nouveau, mais de surcroît un Sismondi méconnu se laisse découvrir, un homme à l’engagement politique indéfectible. En suivant l’évolution de ses réseaux épistolaires, en identifiant les fluctuations de son positionnement par rapport au monde intellectuel de l’époque, et enfin, en prenant en compte les années durant lesquelles l’interaction avec le monde environnant s’est intensifiée, on peut aussi saisir le rôle joué par Sismondi dans ce que l’historiographie appelle l’« internationale libérale », en même temps que l’étendue de ses liaisons qui vont de l’Amérique à la Russie. Par ces connections, le Genevois Sismondi a contribué à rendre à sa ville natale un statut de pivots de libéralisme, en élargissant sa vocation internationale et en y transférant l’esprit de sociabilité qu’il avait connu à Coppet.
S'identifier pour envoyer des commentaires.