Prescripteurs de saines addictions

Parole d'acteur suivi de double peau
EAN13
9782377690961
ISBN
978-2-37769-096-1
Éditeur
DEUXIEME EPOQUE
Date de publication
Collection
FICTION
Nombre de pages
128
Langue
français

Parole d'acteur suivi de double peau

Deuxieme Epoque

Fiction

À paraître
Présentation par l'auteur :
« J’ai la chance d’être depuis de longues années au Théâtre du Soleil qui est un royaume, un rêve pour les acteurs puisque nous passons un nombre incalculable d’heures en scène ou en répétition. Le théâtre épique que nous pratiquons a besoin de temps. Il se trouve que souvent, en allant me mettre en place derrière le rideau, en sortant de scène, en me maquillant, en me démaquillant, j’ai et suis encore traversé par des réflexions, des visions. Ces sensations chroniques me viennent de la scène même. Le jour est venu où je me suis dit qu’il fallait transmettre, partager cette intimité, cette membrane fragile du moment où l’acteur devient l’autre, le personnage. Je n’ai pas choisi la voie la plus simple en demandant à Maïa, ma fille qui avait à l’époque vingt ans, de me poser des questions. Mais cela m’a permis de me situer dans un dialogue. Le flot des paroles a jailli et s’est naturellement organisé, en chapitres. Cette confrontation m’a autorisé dans Parole d’acteur à aborder les doutes, les pièges, les contradictions auxquels l’acteur se confronte et à raconter par écrit et sur scène mon chemin initiatique à la recherche d’une famille artistique.Quant à Double peau, il s’agit d’un texte imaginaire qui prend sa source dans la réalité, notamment en 1982. Avec Ariane Mnouchkine, nous avons créé une pièce. J’y interprétais le rôle d’Antonio, un personnage au destin tragique dans une comédie. Pendant les deux années où nous jouions la pièce, régulièrement, une spectatrice écrivait des cartes postales à Antonio, mon personnage, qu’elle envoyait au théâtre du Soleil. Elle lui parlait d’elle, se confiait à lui, cherchait un dialogue qui ne pouvait pas exister. Je ne savais pas et n’ai jamais su qui elle était. Trente ans plus tard, au fond d’un carton, j’ai retrouvé certaines de ces cartes postales. En les relisant, j’ai réalisé le courage, l’audace et le cadeau de cette spectatrice à un jeune acteur. Cette étrange correspondance m’a donné une clef pour travailler sur la frontière entre le théâtre et la vie. »
S'identifier pour envoyer des commentaires.