Prescripteurs de saines addictions

La carte postale
EAN13
9782246820499
ISBN
978-2-246-82049-9
Éditeur
Grasset
Date de publication
Collection
Martine Saada
Nombre de pages
512
Dimensions
23 x 15 x 3 cm
Poids
630 g
Langue
français

La carte postale

De

Grasset

Martine Saada

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie Charlemagne Toulon
    24.00

C’était en janvier 2003.
Dans notre boîte aux lettres, au milieu des traditionnelles cartes de voeux, se trouvait une carte postale étrange.
Elle n’était pas signée, l’auteur avait voulu rester anonyme.
L’Opéra Garnier d’un côté, et de l’autre, les prénoms des grands-parents de ma mère, de sa tante et son oncle, morts à Auschwitz en 1942.
Vingt ans plus tard, j’ai décidé de savoir qui nous avait envoyé cette carte postale. J’ai mené l’enquête, avec l’aide de ma mère. En explorant toutes les hypothèses qui s’ouvraient à moi. Avec l’aide d’un détective privé, d’un criminologue, j’ai interrogé les habitants du village où ma famille a été arrêtée, j’ai remué ciel et terre. Et j’y suis arrivée.
Cette enquête m’a menée cent ans en arrière. J’ai retracé le destin romanesque des Rabinovitch, leur fuite de Russie, leur voyage en Lettonie puis en Palestine. Et enfin, leur arrivée à Paris, avec la guerre et son désastre.
J’ai essayé de comprendre comment ma grand-mère Myriam fut la seule qui échappa à la déportation. Et éclaircir les mystères qui entouraient ses deux mariages. J’ai dû m’imprégner de l’histoire de mes ancêtres, comme je l’avais fait avec ma sœur Claire pour mon livre précédent, Gabriële.
Ce livre est à la fois une enquête, le roman de mes ancêtres, et une quête initiatique sur la signification du mot « Juif » dans une vie laïque.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

par (Librairie La Grande Ourse)
6 septembre 2021

Magnifique et touchant

C’est une histoire qui est désormais racontée, mieux connue. Celle de migrants juifs de l’Europe de l’Est fuyant la Russie notamment à la suite des pogroms du début du XX ème siècle. C’est ce que raconte le début de « ...

Lire la suite

Un roman fort et passionnant.

A partir de cette fameuse carte postale, énigmatique, reçue en Janvier 2003, Anne Berest, en narratrice, nous entraîne dans l’enquête passionnante qu’elle a menée sur l’histoire de sa famille. Tout d’abord, nous découvrons le parcours de la famille Rabinovitch, un ...

Lire la suite

18 août 2021

A recommander, vraiment !

La carte postale, nouveau roman d’Anne Berest, a bouleversé mon été (et je l’espère, bouleversera la rentrée littéraire !) tant sa narration m’a happée dans le récit dramatique d’une famille. Autour des quatre prénoms Ephraïm, Emma, Noémie et Jacques, Anne ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Anne Berest