Prescripteurs de saines addictions

L'Esprit-Saint et la dimension missionnaire de l'Eglise dans le Concile Vatican II
EAN13
9782889591749
ISBN
978-2-88959-174-9
Éditeur
Parole et silence
Date de publication
Collection
FORMATION - THE
Dimensions
23,5 x 15,1 x 3,7 cm
Poids
1030 g
Langue
français

L'Esprit-Saint et la dimension missionnaire de l'Eglise dans le Concile Vatican II

Parole et silence

Formation - The

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Vatican II a connu, durant les quatre sessions du Concile, une profonde maturation pneumatologique, grâce aux Pères orientaux. Cette redécouverte de l'Esprit a beaucoup enrichi les textes et abouti aux deux "tryptiques trinitaires" LG 2-3-4 et AG 2-3-4 en relation avec le Père, le Fils et l'Esprit ; elle a conduit aux épiclèses dans les nouvelles Prières eucharistiques, "un grand progrès doctrinal de notre liturgie". Le décret Ad Gentes a pleinement bénéficié de cette maturationpneumatologique : il montre la source Trinitaire du dynamisme de la mission de l'Eglise : l'amour du Père, qui se réalise dans la mission du Fils et se déploie dans la mission de l'Esprit-Saint. A la Pentecôte, l'Esprit "co-institue" l'Eglise missionnaire sacrement du salut ; l'Eglise est au service de l'Esprit de Pentecôte, protagoniste de la mission. Tout baptisé-confirmé est "disciple-missionnaire", mais l'Esprit suscite dans le coeur de certains le charisme particulier de la Vocation missionnaire pour évangéliser les "païens" : Vatican II apporte des clarifications importantes sur les divers sens du mot missionnaire. Autre clarification, la présence de l'Esprit : les Pères Orientaux distinguent uneprésence d'opération - l'Esprit agit dans le coeur de tous les hommes - et une présence d'inhabitationdans le coeur des baptisés "pneumatophores - Temples de l'Esprit".
Les deux paroles du Christ avant l'Ascension (Ac1,5 et Ac 1,8) font découvrir la Plénitude de l'Esprit donné à la Pentecôte, une richesse qui comporte deux versants : hagiologique - Esprit-Saint qui sanctifie - et dynamologique - Esprit comme force pour le témoignage. Ces deux versantscomplémentaires sont présents dans la vie du Christ (Lc 1,35 ; 4,18-19), dans l'Eglise primitive avecl'épisode des Samaritains "seulement baptisés au nom de Jésus" (Ac 8,16), au Concile Vatican II dans les 2 paragraphes consacrés à l'Esprit-Saint : LG 4 (aspect hagiologique), AG 4 (aspect dynamologique), dans les deux sacrements du baptême et de la confirmation : si le baptême donne l'Esprit-Saint pour la sanctification du disciple, la confirmation - nouvelle piste de réflexion - confèrel'Esprit comme force pour le témoignage, pour les vocations personnelles, les charismes et ministères.
Le miracle des langues à la Pentecôte (Ac 1, 4, 6,11) est profondément significatif pour la mission de l'Eglise : la "koinônia - communion de l'Esprit-Saint" réalise l'unité dans la diversité : au plan de l'Eglise locale - diversité des vocations, ministères et charismes, et au plan de l'Eglise universelle - diversité des églises locales particulières.
S'identifier pour envoyer des commentaires.