Prescripteurs de saines addictions

Votre librairie fait son cinéma

Votre librairie fait son cinéma

Une librairie, c'est comme un cinéma. À quelques détails près... L'atmosphère y est bien plus lumineuse. Les rangées sont faites de livres et non de fauteuils. On peut repartir avec le héros de l'histoire sous le bras.

Mais lorsqu'on entre, on ressent ce même sentiment quasi religieux de se trouver dans un lieu magique, où notre imagination vagabondera dans des terres inconnues au gré de nos envies. Voici quelques inspirations soufflées par nos libraires cinéphiles...

Annihilation (La Trilogie du rempart sud, Tome 1)
7,10

« Notre expédition était la première à entrer dans la Zone X depuis plus de deux ans. En regardant ce paysage paisible, je ne pense pas qu'aucune d'entre nous n'en voyait encore la menace. »
 
La Zone X, mystérieuse, mortelle.
Et en expansion.
Onze expéditions soldées par des suicides, meurtres, cancers foudroyants et troubles mentaux.
Douzième expédition. Quatre femmes. Quatre scientifiques seules dans une nature sauvage.
Leur but : ne pas se laisser contaminer, survivre et cartographier la Zone X.
 
 
Un livre trouble et étrange, une atmosphère lovecraftienne, un rythme qui permet à l’horreur de s’installer progressivement. Frissons garantis.  Page des libraires.

Effrayant et fascinant.  Stephen King.


Le grand jeu, le livre du nouveau film événement - Les mémoires d'une reine du poker déchue

le livre du nouveau film événement - Les mémoires d'une reine du poker déchue

HarperCollins

18,00

Les mémoires d'une reine du poker déchue

«  Des élites de Hollywood aux clubs privés de Wall Street,
mes aventures dans le milieu du poker underground  »
 

Petite fille, Molly Bloom rêvait d’une vie sans contraintes, sans limites, une vie où elle n’aurait de comptes à rendre à personne – une vie où elle pourrait devenir elle-même. Pour finir par obtenir bien plus que ce qu’elle aurait pu imaginer.

L’ex-princesse du poker, qui a eu pour clients des stars comme Leonardo DiCaprio ou Ben Affleck, des athlètes, des multimillionnaires, des politiciens ou encore des géants de la finance, se livre ici sans détours. Elle y décrit un monde glamour, privilégié et ultra secret, grâce auquel elle a gagné des millions, mené la grande vie toujours à la frontière de la légalité, et même tenu tête à la mafia russe et italienne – jusqu’à ce qu’elle rencontre un adversaire qu’elle n’a pas pu doubler  : le gouvernement américain.

L’histoire d’une femme prête à tout, qui a gravi les échelons un à un pour se faire sa place au soleil avant de voir son royaume s’effondrer, adaptée au cinéma avec Jessica Chastain (sortie du film : le 21 février).
 

Molly Bloom a grandi à Loveland, dans le Colorado. Elle est diplômée de l’université de Boulder en science politique. Pendant plusieurs années, elle a tenu l’un des cercles de poker les plus cotés aux États-Unis. Elle vit à Los Angeles.


Gaston / Le cas Lagaffe

Franquin, André

Dupuis

10,95

Player one

Cline Ernest

Pocket

10,00

2044. La Terre est à l'agonie.
Comme la majeure partie de l'humanité, Wade, 17 ans, passe son temps dans l'OASIS – un univers virtuel où chacun peut vivre et être ce qui lui chante. Mais lorsque le fondateur de l'OASIS meurt sans héritier, une formidable chasse au trésor est lancée : celui qui découvrira les trois clefs cachées dans l'OASIS par son créateur remportera 250 milliards de dollars !
Multinationales et geeks s'affrontent alors dans une quête épique, dont l'avenir du monde est l'enjeu. Que le meilleur gagne…

« Un trésor pour tous les nostalgiques de la fin du XXe siècle… Mais aussi un sacrément bon bouquin ! » wired.com


Appelle-moi par ton nom, Traduit de l'anglais (États-Unis) par Jean-Pierre Aoustin

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Jean-Pierre Aoustin

Grasset

20,90

Elio Perlman se souvient de l’été de ses 17 ans, à la fin des années quatre-vingt. Comme tous les ans, ses parents accueillent dans leur maison sur la côte italienne un jeune universitaire censé assister le père d’Elio, éminent professeur de littérature. Cette année l’invité sera Oliver, dont le charme et l’intelligence sautent aux yeux de tous. Au fil des jours qui passent au bord de la piscine, sur le court de tennis et à table où l’on se laisse aller à des joutes verbales enflammées, Elio se sent de plus en plus attiré par Oliver, tout en séduisant Marzia, la voisine. L’adolescent et le jeune professeur de philosophie s’apprivoisent et se fuient tour à tour, puis la confusion cède la place au désir et à la passion. Quand l’été se termine, Oliver repart aux États-Unis, et le père d’Elio lui fait savoir qu’il est loin de désapprouver cette relation singulière…
Quinze ans plus tard, Elio rend visite à Oliver en Nouvelle-Angleterre. Il est nerveux à l’idée de rencontrer la femme et les enfants de ce dernier, mais les deux hommes comprennent finalement que la mémoire transforme tout, même l’histoire d’un premier grand amour. Quelques années plus tard, ils se rendent ensemble à la maison en Italie où ils se sont aimés et évoquent la mémoire du père d’Elio, décédé depuis.
 
Appelle-moi par ton nom est un roman d’amour singulier tout autant qu’une réflexion sur la mémoire  et l’oubli. La langue à la fois précise et sensuelle d’André Aciman parvient à évoquer la tyrannie des corps – mais aussi la part de brutalité qui se niche dans tout éveil au sentiment amoureux – avec une élégance rare.

Ce roman, devenu culte dans le monde anglo-saxon à l’instar de  Brokeback Mountain,  est adapté au cinéma par Luca  Guadagnino (sortie française le 28 février 2018). Call me by your name est donné comme l'un des favoris pour les oscars.