Prescripteurs de saines addictions

Un air de musique ... !

Un air de musique ... !

"La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée." Platon

Laissez vous porter par les mots, la musique et l'air de l'été pour découvrir ces textes et ouvrages chez votre libraire préféré.

Musique

Éditions du Pommier

8,00

"D'où jaillit la Musique ? Des bruits du monde ? De nos émotions ? Et comment la définir ? Rien de plus difficile que de répondre à ces questions. J'ai préféré dire ce qu'elle est en trois contes. Légendaire, le premier suit la vie d'Orphée, son initiation auprès des Muses, puis sa plongée dans les Enfers à la recherche d'Eurydice, son amante. Comment aimer en Musique ? Autobiographique, le second envahit le Grand Récit de la connaissance qui devient ici une Grande Symphonie.
Peut-on penser en Musique ? Biblique enfin, le dernier psalmodie, de la Genèse à la Nativité. Doit-on louer en Musique ?" Michel Serres


LA ROUTE DE LAFAYETTE

Kelman James

Anne-Marie Métailié

22,50

Fou de musique, Murdo, seize ans, quitte l'Ecosse avec son père pour rendre visite à sa famille dans le sud des Etats-Unis, une façon de surmonter le deuil de sa mère et de sa sœur, emportées par un cancer à quelques années d'intervalle. Entre deux bus longue distance, il s'égare et tombe sur une répétition improvisée dans un jardin avec des musiciens de zydeco qui l'invitent à jouer avec eux en Louisiane. En attendant, Murdo se réfugie dans sa chambre au sous-sol, échafaude des plans sur des atlas remplis de noms nouveaux et cherche un moyen de rejoindre le grand festival. Avec son père, les relations sont difficiles, marquées par l'incompréhension et la maladresse, malgré tous leurs efforts et l'amour qu'ils se portent. Spécialiste des âmes d'écorchés, Kelman nous embarque ici dans la tête d'un adolescent banal et génial, anxieux et naïf, avec la juste distance et une incroyable tendresse. Un immense roman sur le deuil impossible et la musique qui sauve, et fait entrer la lumière.


Novecento : pianiste, Un monologue
4,90

«On me mettrait la tête en bas que rien ne sortirait de mes poches, même ma trompette, je l’ai vendue, j’ai tout vendu, quoi, mais cette histoire-là… non, cette histoire-là je ne l’ai pas perdue, elle est toujours là, limpide et inexplicable, comme seule la musique pouvait l’être quand elle était jouée, au beau milieu de l’Océan, par le piano magique de Danny Boodmann T. D. Novecento.» Né lors d’une traversée, Novecento n’a jamais mis le pied à terre. Il passe sa vie sur l’Atlantique les mains posées sur un piano, à composer une musique étrange et magnifique, qui n’appartient qu’à lui : celle de l’Océan.

Nouvelle édition en 2017


Le Mari de la harpiste

Bénégui, Laurent

Julliard

18,00

Vous êtes-vous déjà approché d'une harpe ? L'instrument est magnifique, mélodieux, mais n'entre pas dans les ascenseurs, ne supporte ni le froid ni le chaud, coûte plus cher qu'une voiture, a plus de cordes qu'un régiment d'archers, plus de pédales qu'un peloton de cyclistes, et si vous n'en jouez pas tous les jours, vous perdez vos doigts. En toute franchise, une harpe, c'est le bazar dans votre vie. Mon problème, c'est que je suis tombé amoureux d'une harpiste…
Avec un humour irrésistible et une tendresse contagieuse, ce roman revisite l'éternelle situation du triangle amoureux, sauf que cette fois, le rival possède quarante-sept cordes et sept pédales…


Rêveries

Casterman

23,00

Ce recueil de nouvelles est composé comme le morceau de Debussy auquel il fait référence : une flânerie qui s’annonce douce et légère et qui ouvre régulièrement sur l’ambigu, le bizarre et l’effrayant. À l’image de cet étudiant chinois disparu mystérieusement après être tombé amoureux d’une diplômée d’astronomie, tatouée d’une étoile noire dans le dos. Ou encore de cette jeune femme détachée de tout qui décide de faire appel à une société privée pour organiser son suicide.