Prescripteurs de saines addictions

Entre nous... au mois de mai !

Entre nous... au mois de mai !

Voici le joli mois de mai... Sous les "giboulées de soleil" et avec ces sympathiques jours fériés, quelles vont être vos activités préférées ?

Que vous ayez "rendez-vous avec le crime", prévu une partie de "foot-mouton", ou projetiez un "tour du monde à travers la France inconnue", faites d'abord un crochet par notre librairie pour faire le plein d'idées et de lectures ensoleillées !

Giboulées de soleil
7,90

«Prends la vie comme elle vient mais ne baisse jamais la tête ! Ne laisse jamais les gens avoir pitié de toi ; la pitié c’est ce qui se change en haine le plus rapidement. Après l’amour.» Elles s’appellent Magdalena, Libuše et Eva. Elles sont belles, tchèques, et partagent le même destin : de mère en fille, elles grandissent sans père. De cette malédiction, elles vont faire une distinction. Leur vie, qu’elles voudraient fière et simple, se transforme en saga dans ce pays bousculé par l’Histoire. Ingénieuses, modestes et décidées, les trois femmes s’adaptent au changement et défient l’opinion la tête haute.
Elles s’appellent Magdalena, Libuše et Eva. Elles sont belles, tchèques, et partagent le même destin : de mère en fille, elles grandissent sans père... Prix Renaudot des lycéens 2016.


Tuff

Cambourakis

24,00

Fils d'un ex-Black Panther, Winston Foshay, alias Tuff, a 22 ans et pèse plus de 140 kilos. Cantonnés depuis toujours, par son physique, à des missions d'homme de main, il décide de changer de vie après qu'il a miraculeusement réchappé d'une fusillade. Dans son quartier d'East Harlem, il retrouve son tout jeune fils et sa femme Yolanda- épousée par téléphone alors qu'il était en prison -, et multiplie les conciliabules avec des amis qui évoluent tous dans des eaux plus ou moins troubles.

Convaincu qu'il ne parviendra pas à s'amender seul, il trouve un mentor en regardant la télévision : le rabbin Spencer Throckmorton, un Afro-Américain converti au judaïsme qui lui conseille de se présenter aux élections du district. Commence alors une campagne foutraque et décalée, rythmée par un phrasé digne des meilleurs morceaux de hip-hop.


Les détectives du Yorkshire / Rendez-vous avec le crime
14,90

Quand Samson O'Brien débarque sur sa moto rouge à Bruncliffe, dans le Yorkshire, pour y ouvrir son agence de détective privé, la plupart des habitants voient son arrivée d'un très mauvais oeil. De son côté, Delilah Metcalfe, génie de l'informatique au caractère bien trempé, tente de sauver de la faillite son site de rencontres amoureuses. Pour cela, elle décide de louer le rez-de-chaussée de ses locaux. Quelle n'est pas sa surprise quand son nouveau locataire se révèle être Samson – et qu'elle découvre que son entreprise porte les mêmes initiales que la sienne !
Les choses prennent un tour inattendu lorsque Samson met au jour une série de morts suspectes dont la piste le mène tout droit… à l'agence de rencontres de Delilah !
Premier volet d'une série so british, Rendez-vous avec le crime est un polar drôle, plein de charme et au casting haut en couleur.
« Le roman de Julia Chapman se place directement en tête de liste des cosy mysteries ! » Kirkus Reviews


LE SECRET DU ROCHER NOIR
12,20

Erine est fascinée par la légende du Rocher Noir, un bloc énorme et pointu, accusé par les pêcheurs de détruire tous les bateaux qui s'en approchent ! Mais les histoires qu'on raconte sont-elles vraies ? Pour le découvrir, Erine monte un jour en cachette sur le bateau de sa maman...


The Hate U give , La haine qu’on donne

La haine qu’on donne

Nathan

17,95

Starr, 16 ans, est noire et vit avec sa famille dans un quartier difficile, Garden Heights, rythmé par les guerres de gang, la drogue et les descentes de police. Son père est un ancien dealer qui a réussi à sortir du jeu. Pour que ses enfants s’en sortent, il les a inscrits dans une école privée blanche, élitiste, à une heure de route de chez eux. Elle est fan de basket, de rap et du « Prince de Bel-Air ». Elle est partagée entre deux mondes, celui de Garden Heights, bercé par la violence, et celui de son lycée, où elle et son frère sont les seuls Noirs… Ces deux mondes ne se rencontrent jamais, et c’est comme si elle-même vivait deux vies.
.
Au cours d’une fête à Garden Heights, une fusillade éclate et Starr s’enfuit avec son ami d’enfance, Khalil. Quelques rues plus loin, leur voiture est arrêtée par une patrouille de police. Le policier, blanc, nerveux, se méprend sur un geste de Khalil et l’abat de 3 balles dans le dos. Khalil n’était pas armé. Starr est traumatisée par ce qu’elle vient de vivre. Mais elle est la seule témoin de cette bavure policière. Autour d’elle, très vite, les tensions se cristallisent. En effet, la police fait tout pour enterrer l’affaire ; les gangs exercent leur pression sur Starr pour ne pas être impliqués (on va découvrir que Khalil dealait pour eux) ; une association de défense des Noirs veut s’emparer de l’affaire pour dénoncer le racisme et la justice à deux vitesses ; dans son lycée blanc, enfin, Starr est confrontée à la perception par les Blancs de l’affaire… Au milieu de cela, la jeune fille doit gérer son choc post-traumatique et sa colère.
.
Alors que l’affaire prend une ampleur médiatique nationale, alors que Garden Heights s’embrase et que des émeutes éclatent, Star va apprendre à faire ses choix ; l’adolescente discrète se transforme en jeune adulte engagée. Elle fait le tri parmi ses amis et, soutenue par la droiture et l’amour sans faille de sa famille et de son petit ami blanc, elle va participer à la reconstruction de son quartier détruit par les émeutes…
.
Le titre du roman est une citation du rappeur Tupac, une référence que Khalil partage avec Starr. THUG LIFE signifie : The Hate U Give Little Infants Fucks Everybody, la haine qu’on donne aux enfants fout tout le monde en l’air.
Un roman coup de poing sur la question universelle du racisme et des violences policières !