Prescripteurs de saines addictions

Conseils de lecture

La conversation amoureuse, roman
21,50
par (Librairie Dialogues)
19 avril 2005

Une femme à la vie bien rangée rencontre un homme qui n'est a priori pas son genre. Ensemble, ils vont mener de longues conversations amoureuses. Avec beaucoup de délicatesse, Alice Ferney analyse les rapports amoureux et soulève la question de l'adultère.


L'Arbre généreux
9,70
par (Librairie Dialogues)
19 avril 2005

Il était deux amis : un arbre et un petit garçon. Au petit garçon, comme souvent aux petits garçons, il manquait toujours quelque chose à son bonheur. L'arbre, lui, était généreux. Trop ? Est-on jamais trop généreux, trop ami envers un ami ?


Sur l'eau, roman
14,25
par (Librairie Dialogues)
19 avril 2005

David, sain, beau, sans problèmes. Anton, comme David est lui aussi un athlète fait pour ramer. C'est l'avant guerre. Leni Riefenthal aurait pu filmer leur préparation olympique sous la houlette de leur entraineur allemand dont le seul leitmotiv est la discipline, encore la discipline et toujours la discipline. Cinq ans après, la guerre a balayé toute insouciance de ce vieux monde.
Un roman écrit avec élégance sur l'amitié et la découverte d'un certain bonheur fait de chair, de muscles, d'eau et de bois.


Les émois d'un marchand de café, roman

roman

Bernard de Fallois éditions

par (Librairie Dialogues)
19 avril 2005

A 59 ans, Guillaume Tranchemontagne doit subir une banale opération. C'est l'occasion, pour lui de jeter un regard sur sa vie, qui donne toute l'apparence d'une réussite : fortune réalisée dans le commerce du café, travail avec ses enfants. Soudain, tout lui apparaît comme un ratage total. Il entreprend donc de  "réparer" et de consacrer son temps et sa fortune à ce projet...au grand dam de ses proches! Les péripéties se succèdent, cocasses ou dramatiques...


Mamma, li Turchi !, roman
16,30
par (Librairie Dialogues)
19 avril 2005

"Maman, les turcs !"...attention danger ! Si vous vous sentez d'humeur intolérante, ne lisez surtout pas le dernier Matzneff. Un récit ô combien allègre, mais fort peu orthodoxe, des pérégrinations italiennes et amoureuses d'un quintet d'étudiants... pour le moins atypiques. Sinon, point n'est besoin de parler la langue de Dante pour savourer la subtile impertinence de ce roman, beaucoup moins innocent qu'il n'y paraît.