Prescripteurs de saines addictions

Conseils de lecture

Le Petit Casino
13,15
par (Librairie Dialogues)
3 novembre 2006

"C'est ma première maison celle qui m'a fait comprendre qui j'étais..."écrit l'auteur. Une profonde intimité, une émotion constante devant un lieu, une attente et une séduction qui sont les traits d'une belle relation amoureuse. La maison a besoin d'être aimée, regardée, courtisée pour livrer ses secrets. Ces théâtres du temps, ces lieux de musique et de lumière que sont les maisons aimées, permettent à l'être qui les écoute de rencontrer l'autre. Comme le livre et la littérature, l'histoire que l'on tisse avec une maison suppose patience, secret et complicité. Cette confession intimiste, d'une grande qualité littéraire nous laisse entendre une voix intérieure qui oscille entre tendresse et exaltation. Usant d'un style vivant où souffle l'émotion, c'est une danse fiévreuse que celle qui nous est offerte. Les mots virevoltent aussi vifs qu'un enfant tournant sous le soleil : "Toutes les maisons ont la beauté de la première fois, d'un pays à découvrir, d'une langue dans laquelle on viendrait se blottir. Toutes les maisons. La tienne, la sienne, la vôtre."


Probable le mercredi

Deglet Bernard

Buchet-Chastel

16,25
par (Librairie Dialogues)
20 octobre 2006

A la lecture du titre, on commence déjà à se réjouir : que le héros de ce 1er roman puisse se nommer "Probable", là où fleurit sous la plume de maint critique le qualificatif contraire, décidément très à la mode, "d'improbable", cela chatouille la curiosité! Et ... de fait ... ce Probable nous entraîne en territoire loufoque et inattendu . Ses aventures se déroulent en huis-clos, au Balto, bistrot de province. S'y retrouvent chaque mercredi les protagonistes de l'histoire pour regarder ensemble à la télé la
retransmission du match de foot . A la mi-temps (c'est l'objet du roman) se tient systématiquement une espèce de café-philo . Pendant les 15 minutes réglementaires, on refait le monde . Et, dans l'ombre de cet ouphipo, - ouvroir de philosophie potentielle , on voit se
dresser, sous la forme d'un hippocampe noir, la conscience pensante de Probable : unité de lieu, de temps, d'action, pour une comédie - une fable ? - tendre, ironique et déjantée .
Rendez-vous au Balto, chers lecteurs !


Un pont d'oiseaux, roman
21,30
par (Librairie Dialogues)
20 octobre 2006

C'est le récit d'un fils qui part à la recherche de son père . Mais lui-même n'est-il pas, et cruellement, en manque de son fils ? C'est l'histoire d'une rencontre difficile . Peut-être sera-ce même impossible de jeter un "pont" entre ces deux êtres-là. Dans le roman d'Audouard, sur fond de guerre d'Indochine, nous suivons la trace de trois générations de Garnier, Louis, Pierre, et André, le narrateur . Cela donne lieu à des pages superbes, véritables scènes d'anthologie, drôles ou tragiques, où nous retrouvons Saigon (puis Hô-Chi-Minh-ville), la
cité Hérault, Diên Biên Phu, les Leclerc, d'Argenlieu, Bigeard, Hô, Giap, et autres "guerriers" connus .
Au-delà de ces pages d'Histoire, Audouard pose inlassablement la question de l'héritage, au sens très large du terme : de qui sommes-nous les fils, de nos pères, de nos amis, de ceux que nous avons estimés et admirés ? L'auteur dédie ce roman profondément humain à la mémoire de son père, Yvan Audouard ...


SEUL CE QUI BRULE, roman
14,70
par (Librairie Dialogues)
20 octobre 2006

Une passion à la hauteur de celle qui fut entre Tristan et Iseult, un charme maléfique enfin rompu, une langue digne des grandes figures de l'Amour Courtois, tout, dans le roman épistolaire de Christiane Singer, tient le lecteur captif. L'auteur s'est inspirée d'une scène de l'Heptaméron de Marguerite de Navarre. Elle écrit une histoire étrange et séduisante, à l'écart des courants actuels et pourtant ... résolument moderne !


Le pilon
par (Librairie Dialogues)
20 octobre 2006

Et si le livre pouvait parler…
Voici donc les confessions de cet objet unique et si précieux qu'est le livre.
Notre héros incongru a connu une vie trépidante, de sa naissance à sa renaissance, et il nous transporte dans des mondes fascinants et des lieux insolites. C'est nous, lecteurs, qu'il décrit et juge. Ses rencontres sont plurielles et métissées et se font dans un style enlevé et unique, par lequel l'auteur parvient à nous émouvoir. Chaque chapitre est accompagné d'extraits pertinemment choisis qui ont pour fonctions de nous faire rire et réfléchir.
Un livre à découvrir.