Prescripteurs de saines addictions

Conseils de lecture

Pourquoi j'ai mange mon pere
par (Librairie Dialogues)
19 avril 2005

Dans cette famille préhistorique, il y a le père, Edouard, un inventeur génial ( il ramène le feu !), au prix de quelques catastrophes, mais aussi Vania, l’oncle ennemi du progrès, Le narrateur, pas très malin, et quelques filles. Tout ce monde découvre la vie, se dispute, se jalouse… et évolue vers ce que nous sommes devenus. Les situations sont hilarantes, et l’ensemble nous donne à réfléchir sur notre civilisation.


Pourquoi j'ai mangé mon père, roman
par (Librairie Dialogues)
19 avril 2005

Dans cette famille préhistorique, il y a le père, Edouard, un inventeur génial ( il ramène le feu !), au prix de quelques catastrophes, mais aussi Vania, l’oncle ennemi du progrès, Le narrateur, pas très malin, et quelques filles. Tout ce monde découvre la vie, se dispute, se jalouse… et évolue vers ce que nous sommes devenus. Les situations sont hilarantes, et l’ensemble nous donne à réfléchir sur notre civilisation.


Un Été autour du cou, roman
13,70
par (Librairie Dialogues)
19 avril 2005

Ce premier roman du poète Guy Goffette raconte la triste histoire de Simon, jeune garçon de 11 ans, naïf et sentimental. Dans un petit village de l'est de la France, il rencontre Monette, une femme de quarante ans récemment installée, qui l'enjôle peu à peu. Naissent en lui les premiers désirs, émotions, mais Simon ne connaît rien de la vie. Entêté, envoûté, il se laisse aveuglément séduire par Monette qui joue de son ignorance. Un texte d'une riche qualité littéraire.


Art de la fugue, roman
13,20
par (Librairie Dialogues)
19 avril 2005

Attaché à elle à l'aide d'un harnais, un enfant sert de guide et de regard à sa mère aveugle. Ses yeux ne voient pas les choses de ce monde. Frustré, las de cette soumission, l'enfant part loin des siens pour ne voir que pour lui. La fugue suffira-telle à lui rendre sa vue ? Autour de la nécessaire et douloureuse séparation, Alain Roehr compose avec ce premier roman une fable sensible au style détaché et à l'émotion douloureusement contenue.


Des phrases courtes, ma chérie
15,30
par (Librairie Dialogues)
19 avril 2005

Ce récit bouleversant et pudique est la chronique de la relation entre la narratrice et sa mère âgée. Cette femme cultivée, énergique, a mal supporté la solitude après le décès de son mari, et aussi la perte de son autonomie. A contrecœur, sa fille lui a trouvé une place dans une maison de retraite où elle lui rend des visites régulières. Petit à petit les rôles s'inversent entre la mère, de plus en plus dépendante, et la fille qui l'accompagne dans sa fin de vie.