Prescripteurs de saines addictions

Conseils de lecture

COTE

Jacob Max

Éditions du Layeur

par (Librairie Dialogues)
19 avril 2005

Paru en 1911, en pleine bataille cubiste, ce recueil de chants celtiques est une énigme. Max Jacob prétend avoir collecté ces poèmes et contes auprès d'ouvriers brodeurs de son père, en breton... Aujourd'hui, il ne fait plus de doute que ces textes sont de la meilleure veine Jacobienne, jouant de toutes les soirées d'inspiration et de référence, révélant l'infinie complexité de l'auteur.


Tanguy, Histoire d'un enfant d'aujourd'hui

Histoire d'un enfant d'aujourd'hui

Folio

8,50
par (Librairie Dialogues)
19 avril 2005

Sous-titré "histoire d'un enfant d'aujourd'hui", Tanguy continue de captiver et d'émouvoir les lecteurs plus de quarante ans après sa parution, sans doute parce que l'histoire qu'il raconte est hors du temps. Le point de vue de l'enfant qui les subit rend les événements encore plus implacables.


Pourquoi j'ai mange mon pere
par (Librairie Dialogues)
19 avril 2005

Dans cette famille préhistorique, il y a le père, Edouard, un inventeur génial ( il ramène le feu !), au prix de quelques catastrophes, mais aussi Vania, l’oncle ennemi du progrès, Le narrateur, pas très malin, et quelques filles. Tout ce monde découvre la vie, se dispute, se jalouse… et évolue vers ce que nous sommes devenus. Les situations sont hilarantes, et l’ensemble nous donne à réfléchir sur notre civilisation.


Pourquoi j'ai mangé mon père, roman
par (Librairie Dialogues)
19 avril 2005

Dans cette famille préhistorique, il y a le père, Edouard, un inventeur génial ( il ramène le feu !), au prix de quelques catastrophes, mais aussi Vania, l’oncle ennemi du progrès, Le narrateur, pas très malin, et quelques filles. Tout ce monde découvre la vie, se dispute, se jalouse… et évolue vers ce que nous sommes devenus. Les situations sont hilarantes, et l’ensemble nous donne à réfléchir sur notre civilisation.


La Voix d'alto, roman
18,25
par (Librairie Dialogues)
19 avril 2005

On attend toujours avec impatience les textes de Richard Millet, dont le style est éblouissant. Son dernier roman ne déçoit pas. Philippe, altiste, est le dernier enfant d'une famille corrézienne. Après la mort de leur fils aîné, ses parents auraient souhaité ne plus avoir d'enfant. A quarante ans, il rencontre Nicole, une radiologue, qui a décidé qu'elle mourrait avant que sa beauté ne fane, et au plus tard à l'âge de quarante-quatre ans. Entre leurs étreintes, les amants se livrent petit à petit leur histoire.