Prescripteurs de saines addictions

Conseils de lecture

Princesse Moche

Mazurie, Jean-Christophe

Glénat

10,00
par (Librairie Dialogues)
17 septembre 2009

Dans le pays du roi moche, la princesse moche a mangé toute la brioche. Furibond, le roi vient trouver sa fille qui décide aussitôt de faire ses valoches.
Pas fastoche pour Papa moche d'avoir une fille avec du caractère...
Un album tout en "oche" vraiment drôle.


Le garçon en pyjama rayé
11,00
par (Librairie Dialogues)
14 septembre 2009

le Garçon au pyjama rayé

Qu'est-ce qu'un petit garçon de neuf ans peut bien comprendre du monde adulte et de ses enjeux?
Lorsque son père obtient une promotion et qu'il doit déménager, Bruno comprend fort bien que ce dernier a reçu de nouvelles responsabilités. En revanche, ce qu'il ne comprend guère, c'est la raison pour laquelle leurs prétendus voisins portent tous des pyjamas rayés identiques, pourquoi leur maison est ceinte d'une immense barrière et pourquoi ses parents ne l'autorisent pas à jouer avec les enfants " d'à côté". Puisque ses parents refusent de répondre à ses questions, Bruno part en quête de réponses bien décidé à découvrir qui sont réellement ces personnes et en quoi elles sont si différentes de lui.
Tout d'abord édité dans la collection Folio Junior, ce titre est à redécouvrir chez Scripto Gallimard où à lire si ce n'est déjà fait et ce quelque soit votre âge.


La double vie d'Anna Song
18,30
par (Librairie Dialogues)
14 septembre 2009

La Double vie d'Anna Song

Jusqu'où peut-on aller par amour? Jusqu'où l'amour peut-il nous conduire? Quelles folies est-on prêt à accomplir par amour? Telles sont les questions récurrentes de nombreux romans.
Ce second roman de Minh Tran Huy est certainement l'une des plus belles histoires d'amour de cette rentrée littéraire, sans pathos ni fioritures, l'histoire d'une des plus grandes impostures de l'univers musical du XX siècle, inspirée d'un fait réel.
Minh Tran Huy narre la folie d'un homme qui cherche à offrir à sa femme disparue la renommée dont elle a été privée de son vivant en enregistrant une centaine de cd dont elle serait l'interprète.
Le récit de cet homme s'intercale d'articles de presse fictifs faisant référence aux journaux qui non seulement découvrirent l'artiste (Joyce Hatto) et la firent connaître au grand public mais aussi qui révélèrent la supercherie.
De la passion amoureuse et musicale à la folie qu'elle enfante, ce roman nous laisse sans voix jusqu'à la dernière page.


LAIT NOIR
par (Librairie Dialogues)
14 septembre 2009

Lait noir

Qu'est-ce que le lait noir?
Selon une croyance turque, la nouvelle accouchée serait assaillie par de mauvais djinns, représentants des doutes, des angoisses, des cauchemars de la jeune maman. Ce "putsch"organisé par les djinns peut durer plus ou moins longtemps, de une semaine à plusieurs mois. C'est donc une bataille sans merci qui s'engage entre la femme et les créatures magiques. Dans le cas où la jeune femme ne parviendrait pas à surmonter cette épreuve, son lait maternel se mettrait à cailler, à pourrir pour ensuite noircir. D'où le titre "Lait noir". Cette superstition turque est une parabole qui se réfère à la dépression post-partum, sujet tabou alors que la maternité se doit d'être l'acmé de la vie d'une femme.
Ce récit propose une réflexion sur la corrélation maternité-féminité, sur la façon de concevoir la maternité et le travail d'écrivain. On y trouve une multitudes de références, d'exemples de femmes écrivains, de femmes d'écrivains ayant renoncé à leur liberté pour laisser libre place à la créativité de leur mari en assumant l'intendance du foyer.
Cet ouvrage ne prétend pas apporter de réponse, de vérité mais révèle les différents chemins possibles.


Le secret Gretl
22,30
par (Librairie L'Armitière)
14 septembre 2009

Voila une belle découverte de la rentrée littéraire

Ce livre est un vrai bonheur de lecture.
Pour son histoire tout d'abord. Le destin de Gretl fait froid dans le dos. Etre au mauvais endroit au mauvais moment de l'Histoire avec un grand H peut gacher une vie.
Mais ce livre c'est aussi la plongée d'une femme (l'auteure) dans l'histoire de cette tante qu'elle n'a pas connue mais qu'on lui jette à la figure sans qu'elle n'ait rien demandé. MOB sait garder la bonne distance avec son personnage ce qui accroit l'émotion, l'empathie mais aussi la gêne.
Enfin ce livre est un excellent concentré de plusieurs formes littéraires (journal, épistolaire, flashback...) qui rythment les découvertes que nous faisons sur cette femme Gretl.
Moi aussi j'aurais aimé la connaitre.
Matthieu