Prescripteurs de saines addictions

Conseils de lecture

Ici, les femmes ne rêvent pas
7,60
par (Librairie Dialogues)
7 avril 2021

Récit de l'évasion de Rana Ahmad

Arabie Saoudite, à l'aube des années 2000. Le père de Ranah offre un vélo à sa fille. L'enfant est la plus heureuse du monde. Toutefois, hors de question de pédaler dans les rues de Riyad, il faudra attendre les vacances à Damas. L'enfant profite de ce vent de relative liberté en Syrie chez ses grands-parents, à cette époque où le pays n'était pas encore ravagé par la guerre. Cette joie sera de courte durée, son grand-père trouve ce comportement "haram", il choisit de donner le vélo à l'un de ses oncles. Dans son témoignage, Rana dresse le portrait d'un pays plein d'hypocrisie et d'oppression tout en évoquant ses souvenirs d'enfance dans une belle écriture simple et sincère.


Miracle à la combe aux Aspics

Les Éditions Noir sur Blanc

18,00
par (Librairie L'Armitière)
4 avril 2021

C'est dans les montagnes reculées de Croatie que vivent Jozo Aspic le rebelle et ses quatre fils. Digne descendant d'une redoutable famille de brigands, Jozo veille, armé jusqu'aux dents, à tenir éloigné l'ennemi de son territoire. Mais après le décès de son épouse, préserver sa réputation de sauvage revêche ne suffit plus à maintenir son foyer hors de l'eau. Face à la nécessité de reprendre en main une famille au bord du chaos, le fils aîné décide de quitter le village fantôme et part en quête d'une épouse.
Loin des sentiers battus, découvrez cette comédie croate haute en couleur. La chronique vivante, drôle et pittoresque d'une famille atypique, une vraie curiosité littéraire comme suspendue dans le temps. Un petit régal.


Comme au cinéma
7,80
par (Librairie Ravy)
2 avril 2021

De 1952 à 2015 suivez le parcours d’Irène et de ses enfants, en Nouvelle Zélande. Après la mort de leur mère, Jessie l’enfant de l’amour prend très vite son indépendance, Belinda trouve refuge dans une autre famille, mais les 2 plus jeunes Grant et Janice n’ont pas la chance de pouvoir échapper aux mauvais traitements de leur père et de sa nouvelle épouse. A travers ces destinées c’est aussi l’histoire de la Nouvelle-Zélande que nous découvrons et particulièrement la condition des femmes. ENORME coup de cœur !
Valérie


L'audacieux Monsieur Swift
8,70
par (Librairie Ravy)
2 avril 2021

Une belle ordure

Très tôt Maurice a su ce qu’il voulait: devenir un écrivain reconnu et être père. Malgré son manque de talent, il y parvient grâce à sa beauté et à son absence totale de scrupules. Tous les moyens sont bons pour atteindre son but.
Rarement un personnage de roman m’aura été aussi détestable. Maurice est une belle ordure et malgré cela on va au bout du roman pour savoir jusqu’où il va oser aller et il ose tout et jusqu’à la fin. Si on adore détester Maurice Swift, c’est grâce au talent de John Boyne (auteur du très beau « Fureurs invisibles du cœur », disponible au Livre de poche) qui nous manipule comme Maurice manipule tous ceux qu’il croise. Un personnage que l’on n’est pas prêt d’oublier!
Valérie


La vie extraordinaire de Vindru et Marie-Pierre, Kakunaks au soleil
12,00
par (Librairie Dialogues)
31 mars 2021

Avec Vindru et Marie-Pierre (et Jean-Jacques, n'oublions pas Jean-Jacques !), on vit une extraordinaire succession d'histoires de rien, délicieusement absurdes et qui racontent tellement bien l'été, le soleil, les glaces au sable et les feux d'artifice...