Prescripteurs de saines addictions

Conseils de lecture

Milan

par (Librairie Dialogues)
28 octobre 2010

Ce "Blanche-Neige",magnifiquement illustré par Benjamin Lacombe, vient enrichir la très belle collection des grands classiques de chez milan jeunesse.


par (Librairie Dialogues)
28 octobre 2010

Le papa de Billy s'interroge sur l'avenir de son "petit hamster". Sera-t-il un jour un grand bandit comme lui? Billy doit faire ses preuves. C'est masqué et un peu inquiet que notre héros s'avance dans la forêt à la recherche d'un petit animal à malmener. Il rencontre bientôt Jean-Claude le ver de terre...
Un album vraiment drôle pour nos vilains garnements.


13,10
par (Librairie Dialogues)
26 octobre 2010

Un grand classique dépoussiéré pour le plaisir des petits et de leurs parents.


Bayard Jeunesse

par (Librairie Dialogues)
26 octobre 2010

Huit planches de pochoirs accompagnent cet "album à dessiner".L'idée est ingénieuse. Une fois encore, Hervé Tullet laisse place à l'imagination et à la création, de quoi amuser nos petits artistes.


par (Librairie Dialogues)
13 octobre 2010

- Oh !

Ce qui est peut-être le plus impressionnant, chez Aira, c'est son habileté à passer d'un sujet à l'autre, d'un style à l'autre, dans chacun de ses romans, comme si une fois que le sujet était en place dans sa tête, c'est son stylo qui la racontait...

Un peu à l'image de l'écriture automatique des Surréalistes. Ce roman, un conte d'une petite centaine de pages, n'y fait pas exception. Le livre commence comme un conte. Il était une fois une princesse qui ressemblait à une princesse (belle, rose, douce, lumineuse...) mais qui n'en avait quand même pas tous les attributs. Cette princesse-là doit en effet travailler pour vivre, et ça, ce n'est pas très commun dans les contes. La princesse est traductrice. Elle traduit des romans "faciles" et se plait à essayer de (nous faire) comprendre leurs mécanismes d'écriture et de lecture. On la suit dans ses pérégrinations intellectuelles quand, tout à coup, un gros nuage noir porteur d'événements en cascades s'approche de son palais ! Dès lors, accrochez votre ceinture : Aira ne vous ménagera pas.
Un conte foisonnant et onirique.
(A noter la très belle illustration de couverture par l'artiste australienne Imogen MacDonald, qui reflète à merveille le surréalisme et l'univers "barré" de César Aira.)