Prescripteurs de saines addictions

L'Ange de Munich, Roman

Fabiano Massimi

Albin Michel

  • par (le Carnet à spirales)
    1 juillet 2022

    Formidable premier roman de Fabiano Massimi, cet Ange de Munich convoque la grande Histoire pour enquêter sur des actes subtilement scénarisés, pervertissant la réalité au profit de leaders politiques. Ici le gentil oncle Alf.
    Quand, en 1931, Angela Raubal est retrouvée le corps ensanglanté et la poitrine perforée par un tir de pistolet, le commissaire Sauer et son adjoint Forster « bénéficient » d’une seule journée pour boucler l’enquête et conclure à un suicide. Ne pas faire de vagues, minimiser l’incident, tempérer la presse, garder les portes closes et gober, dociles, les déclarations orales des comédiens, pardon des témoins. Alors, bien sûr, nos deux commissaires frustrés par cette situation décident de soulever le couvercle de la marmite. Suicide ou meurtre ? La réussite de ce roman est de plonger le lecteur dans l’Allemagne paranoïaque de 1931, au plus proche d’Adolf Hitler, le gentil oncle Alf, et de sa cour de médiocres. Un bristol de la main même d’Hitler, comme un sauf-conduit, permet aux enquêteurs de circuler dans les arcanes du futur pouvoir et d’interroger la garde rapprochée du leader du parti nazi, mais aussi les domestiques qui s’appliquent à peaufiner le tableau préparé par leur guide, metteur en scène de sa propre folie. Jeu de dupes, chausse-trappes, lâcheté, fausses pistes... rien ne sera épargné aux deux policiers qui ont la terrible sensation que l’enquête n’avance pas et qu’ils ont toujours un coup de retard. Fabiano Massimo a scrupuleusement suivi l’enquête initiale, les témoignages connus afin de coller au plus proche de la réalité, ne se permettant que quelques libertés étoffant l’histoire. Angela morte, Hitler est seul : « C’est la seule femme que j’aurais pu épouser. Désormais, mon épouse sera l’Allemagne ». De rebondissements en révélations inattendues, l’enquête aimante le lecteur qui, au fil des pages, se pose cette question essentielle : qui souhaita la mort de la belle Angela ? Les ennemis ou les amis d’Hitler ?


  • par (Espace Pierre Lecut)
    21 août 2021

    coups de coeur de Sophie

    Septembre 1931 à Munich. Angela Raubal est retrouvée morte dans sa chambre… Tout conclut à un suicide et le commissaire Siegfried Sauer est pressé par sa hiérarchie de boucler rapidement son enquête… On peut comprendre cette nécessité d’éviter tout scandale car cette jeune femme n’est autre que la nièce d’Adolf Hitler alors leader du parti national socialiste et, de plus, elle se serait tuée avec l'arme appartenant à son oncle…

    Ce premier roman de Fabiano Massinmi, nous plonge, à partir d’un fait réel, dans une affaire intrigante et mystérieuse qui aurait pu changer le cours de l’Histoire.
    En s’aidant d’archives et en comblant les blancs par des éléments fictionnels très plausibles, l'auteur italien nous propose une enquête passionnante et très fouillée. Il nous décrit avec précision comment le pouvoir nazi s’est progressivement mis en place en infiltrant toutes les strates de la société allemande…


  • 5 août 2021

    1939-1945, policier

    J’ai aimé me plonger dans cette histoire, découvrir Angela, une jeune femme pleine de vie.

    J’ai aimé suivre l’enquête pas à pas, découvrir l’entourage de la morte, surtout celui de son oncle qui la retenait prisonnière.

    J’ai aimé retrouvé Eva Braun et découvrir l’origine de sa liaison avec le Führer.

    J’ai découvert que le mouvement nazi avait grandi à Munich, une ville riche historiquement et que l’auteur m’a fait découvrir.

    La résistance allemande est encore présente, et cette affaire pourrait aider à faire tomber le petit caporal.

    Un roman dont les pages sont pleines de chemises brunes, pas encore noires ; où les personnages commencent à se méfier de tout le monde.

    Une plongée historique dans une mort jamais élucidée.

    L’image que je retiendrai :

    Celle des robes de luxe d’Angela, acquise à un prix impensable.


  • par (L'Autre Monde)
    21 mai 2021

    Le meilleur polar historique depuis longtemps !

    Vous aimez Philipp, Kerr, vous aimez les polars historiques, vous aimez apprendre des choses sur la montée du nazisme, vous aimez les polars d'ambiance et la bière ? Ce roman est pour vous, mille fois pour vous.
    Incroyablement documenté, un couple de policiers incroyablement bien pensé, du suspense à en oublier les autres, la fatigue et la covid. Tout y est pour prendre un plaisir monstre.
    Le pied !


  • par (Le Biglemoi)
    24 avril 2021

    Découvrez, à travers la belle plume de Fabiano Massimi, le visage secret d'Hitler dans une enquête historique, pleine de mensonges et de trahisons. Une lecture dont vous ne sortirez pas indemne.


  • par (Nouvelle et Cie)
    20 avril 2021

    Quand le décès de Geli, la nièce d'un certain Adolf Hitler, peut faire basculer l'histoire de l'Allemagne... Vous ne pourrez pas lâcher ce polar, formidable premier roman mêlant judicieusement archives historiques et fiction !